Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 04:59
Jeudi 28 janvier, c'etait la rentree des classes apres presque un mois et demi de grandes vacances.
On avait profite de cette periode sans eleves pour effectuer des travaux dans la cour de l'ecole, notamment le changement du revetement goudronne. Mais... et je trouve que c'est plutot rassurant... ce n'etait pas pret pour la rentree... Il n'y a donc pas que chez nous qu'on rencontre ce genre de situation...
Des grillages judicieusement installes interdisaient l'acces des enfants a cette cour superbement refaite... En revanche, le lendemain ils pouvaient courir librement sur le nouveau macadam...
A un jour pres... N'aurait-on pas pu... Ne cherchons pas a comprendre... 
Donc le jour de la rentree, les eleves se sont replies dans une petite cour ou ont eu lieu les ceremonies habituelles qui vous sont familieres si vous avez lu les pemiers articles du blog dans lesquels j'en ai parle. Je ne recommencerai donc pas une seconde explication...

Voici quelques photos :

DSC05104.JPG

Vous ne voyez pas Clovis sur cette photo, en revanche sur la suivante...

DSC05106.JPG

Vous pouvez l'apercevoir dans le bas de la photo, avec son grand chapeau, tres attentif a ce que dit la directrice, comme tous ses camarades. En ce jour de rentree, elle prononce certainement des paroles fortes... des paroles de directrice... Vous noterez l'uniforme : polo blanc ou vert ( pour le sport) pour es garcons et robe bleu et blanc comme  ci-dessus pour les filles, chapeau ou casquette de couleur bleue pour tous.  


DSC05107.JPG

Le voici encore, aussi attentif...

DSC05185.JPG
... et en gros plan, on sent sa concentration. Il est certes moins souriant que lorsqu'il grimpait au mur d'escalade le jour de son anniversaire... C'est la rentree... En ce jour, on pense peut-etre a tout ce qui nous attend... Mes souvenirs de rentree en tant qu'eleve sont tres lointains, donc tres vagues... je dois dire... inexistants... A quoi pense-t-on a ce moment ? Certainement pas a son avenir... ce mot est encore vide de sens... heureusement !

Pour le premier jour, les eleves reprennent la classe dans laquelle ils etaient a la sortie. La distribution des classes se fait apres... a la difference de chez nous. Comme il y a beaucoup d'enfants par niveau, donc beaucoup de classes, il est a craindre que Clovis ne retrouve pas dans sa classe ses copains de l'annee derniere... On brasse... C'est sans doute mieux ainsi...

Effectivement, il ne garde de ses camarades de l'an dernier que 3 ou 4... En revanche, il retrouve certains qu'il avait connus dans la classe de ses debuts en septembre 2008. Ainsi va la vie... des copains vous quittent, d'autres arrivent ou reviennent...

Il est maintenant en 2 D, deuxieme niveau, correspondant a notre CE 1. Il a une institutrice, gentille dit-il... mais toutes les institutrices ne sont-elles pas gentilles ?

L'ecole comprend 22 classes, il y a donc plusieurs classes de meme niveau. C'est une ecole primaire, je crois l'avoir dit.

Et le voila parti pour une nouvelle annee scolaire...

( to be continued...)



Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 07:35
Aujourd'hui, je vous envoie un bouquet de fleurs... Mais je ne vous le chante pas...

"Voici quelques fleurs, bien modeste envoi,
De tres humbles fleurs qui viennent d'eclore..."
(paroles de Henri Bernard, musique de Paul Delmet, 1909...)


DSC04784.JPG


Vous aurez peut-etre reconnu la fleur du frangipanier a l'arome subtil et delicat... Encore une... Elle est tellement belle et parfumee... Dommage que je ne puisse vous transmettre son odeur...

DSC04786.JPG
L'arbre...

DSC04541.JPG

D'autres...


DSC04984.JPG

Des hibiscus je crois...

DSC04982.JPG

Cela ressemble a du lilas mais je ne pense pas que ca en soit...

DSC04985.JPG

Je ne connais pas le nom de toutes ces fleurs... Si vous savez, n'hesitez pas a me renseigner... Et tout cela a deux pas de la maison...

Encore dois-je avouer qu'il y avait d'autres fleurs au debut de notre sejour, et que je n'ai pas eu le reflexe de les fixer sur la pellicule... ce qui est une expression qui ne voudra bientot rien dire car les appareils photographiques avec pellicules sont de plus en plus rares.... Vive le numerique...

Pour revenir aux fleurs, voici un joli bouquet... que je vous laisse admirer en silence...


(a suivre...)

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 03:57

Dans toutes le langues, il existe des faux amis. Dans le cas qui nous concerne, on nomme ainsi des expressions anglaises qui, traduites en francais, peuvent avoir un sens different (ou reciproquement...)
Ainsi, lorsque vous voyez dans la galerie marchande d'une grande surface "cleaning in progress", ne croyez pas que l'on vous indique que le nettoyage est en progres, que les techniciens ou  techniciennes de surfaces progressent dans leur metier. Non, cela signifie simplement "nettoyage en cours"...

De meme ce panneau flamboyant que l'on rencontre souvent et montrant une belle paire de jambes ne signifie pas qu'un marchand de chaussures, ou un podologue, ou un pedicure, ou un marchand de guetres... ou de pantalons... (le bas seulement...)  se trouve dans le secteur.

DSC04996

Vous n'y etes pas du tout ! Cela signifie que vous arrivez a ce qu'on appelle chez nous un passage protege... Mais avouez que c'est plus joli !

Quand on roule, si l'on trouve le panneau " Do not queue across the intersection"... ne pensez pas qu'il indique qu'il est interdit de faire la queue dans le carrefour... bien que cela soit fortement deconseille..

Comme chez nous, cela veut dire que vous ne devez vous engager que si vous etes sur de pouvoir degager le carrefour. C'est inscrit noir sur blanc dans notre code, peut-etre pas en ces termes, mais le sens est la. Nombreux sont les automobilistes qui devraient s'en souvenir...

Un autre panneau indique qu'il est interdit de rouler a gauche, sauf en cas de depassement... Lapalissade direz-vous... Je precise que ce panneau se rencontre sur les routes a quatre voies... ou les autoroutes. Chez nous il est demande de ne pas rouler sur la voie de gauche... ce dont beaucoup de conducteurs devraient aussi se souvenir...
L'ecole de Clovis a donne a tous les parents un plan de situation des classes. Ainsi, "class location 2010" ne signifie pas que les classes sont louees pour 2010... mais indique tout simplement l'emplacement, la situation des classes pour cette annee. La location, c'est the renting (to rent, louer... for rent : a louer...)
L'exemple le plus fameux est le mot "opportunity" qui signifie occasion. Mais comme le mot opportunite existe aussi en francais, avec un sens un peu different, certains trouvent bien de dire "j'ai eu l'opportunite de faire cela..." au lieu de "j'ai eu l'occasion..." car la chose n'etait pas obligatoirement opportune... D'ailleurs, en anglais, opportunite se dit timeliness... Rien a voir avec l'occasion...
Ce present blog a pour objet... entre autre... de verifier l'opportunite de l'emploi de ce mot... Mais voila le prof qui refait surface... J'arrete...

"Have a nice day"... ne veut pas dire "passez une journee a Nice..." mais "je vous souhaite une agreable journee"... A journey... est un voyage... et non pas une journee... Ne souhaitez donc pas "a good journey" a quelqu'un qui reste chez lui...

Et ne dites surtout pas "I abuse for your kindness"... croyant dire que vous abusez de la bonte de quelqu'un... Il pensera que vous l'insultez...(to abuse, insulter...)

Ne dites pas que vous paierez quelque chose "eventually"... car cet adverbe induit une obligation de payer... et non une eventualite comme chez nous.

Evitez de dire que vous etes dans les ''affairs", preferez le "business"... (le premier mot signifie les liaisons amoureuses...)
et si vous desirez faire des compliments a quelqu'un, ne lui dites pas "I apologise you"... Il ne comprendra pas pourqoi vous lui presentez des excuses...

Si on vous demande vos diplomes, ne dites pas "I am a bachelor"... Dites plutot "I am graduated"... Cela ne les interesse sans doute pas de savoir que vous etes celibataire... surtout si vous etes marie...

Si vous voulez aller dans les cabinets, ne dites pas cela ainsi car on se demandera ce que vous voulez faire dans l'armoire... Preferez les toilets...

Un autre faux ami que j'ai recemment decouvert... "relief of pain" ne signifie nullement que vous vous trouvez devant des restes de pain... C'est d'ailleurs inscrit sur des boites de medicamente et veut dire... soulagement de la douleur... Le relief, c'est le soulagement... Et pour les eleves qui doivent apprendre le relief de la France (ou un autre pays...), cela doit certainement les soulager et leur rendre la chose plus facile...

Et je pourrais ainsi  vous citer maints autres exemples... Aussi, il faut bien faire attention de ne pas demander, comme je l'ai fait, du jambon en designant le jambon... MAIS en disant jam... ce qui signifie "confiture"...
Les yeux ecarquilles, la vendeuse repetait "jam ?"... et j'insistait "yes, jam..." jusqu'a ce que je me rende compte de mon erreur, car je savais que "Ham and jam", signifie "jambon et confiture"... depuis qu'une operation precedant le debarquement en Normandie ait ete designee ainsi en 1944...
Jam... faux ami... signifiant confiture et non jambon... Ou avais-je la tete ? Nous avons bien ri... C'est le moins que je pouvais faire pour cette brave vendeuse...

J'espere que vous ferez de meme...


Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 04:01
En Septembre dernier, Agnes et Hugues avaient achete une voiture qui leur permettait de ramener des courses les plus volumineuses.  Jusqu'alors, ils faisaient tous leurs deplacements a velo, car ils n'habitaient pas loin du centre de Manly ou Hugues travaillait aussi. Comme ils venaient de demenager pour un appartement plus grand mais aussi plus loin,  cet eloignement necessitait l'achat d'une voiture.

Ils avaient choisi une Hyundai sonata 16 V... qui affichait deja 220 000 km au compteur... Ici les voitures les plus repandues sont de marque japonaise, dont Toyota est le fleuron, avec Mazda et Honda. Les marques coreennes comme Hyundai ont moins la cote... et leurs prix sont donc plus accessibles. C'est la raison pour laquelle ils ont choisi cette volumineuse voiture, tres confortable il faut le dire, mais un peu fatiguee... et ayant recu quelques gnons... un peu partout... ce qui ne l'empechait pas de rouler.

Lorsque Hugues a trouve son nouvel emploi, il a beneficie d'une voiture de fonction, une Toyota Aurion, tres bonne voiture, quasi neuve, dans laquelle toute la famille pouvait se promener.

La voiture d'Agnes lui  servait donc uniquement pour ses deplacements professionnels, petits trajets dans un rayon de 30 ou 40 km autour de Manly.
Cependant, l'age etait la... Un jour c'etait la batterie qui ne repondait plus lorsqu'Agnes voulait la remettre en route. Peut-etre n'avait-elle pas bien ferme les portes la veille... mais une batterie plus recente ne se serait pas dechargee si vite. Une autre fois, ce fut le radiateur qui lacha, la voiture se mit a fumer, ce qui provoqua une grande frayeur durant le retour.
Un garagiste consulte annonca pour un avenir assez proche d'autres frais plus importants... et plutot couteux...
Bref ! Il fallait prendre une decision. J'avais prevenu Agnes : un jour elle te laissera en rase campagne alors que tu auras un rendez-vous important... Il te faut une voiture fiable... Hugues etait de mon avis et un beau jour des affichettes furent confectionnees : "For sale... Hyundai Sonata 16 V... 2200 dollars..." Suivait un numero de telephone. Agnes alla en placer chez differents commercants... et l'attente insupportable commenca...

Devant l'absence de demandes... le prix fut ramene a 1900 dollars, les affichettes remplacees, et l'attente recommenca...

Le temps passa, nous en profitames, Agnes, Clovis et moi, pour lui faire un brin de toilette... D'ailleurs, la voici dans toute sa splendeur. N'en voudriez-vous pas ?...

DSC04750.JPG

De face peut-etre...
DSC04747.JPG

Non, c'est sur ? Comme je vous comprends... Pourtant, elle "en jette" comme on dit couramment... Mais il ne faut pas la regarder de trop pres... Une voiture qui a beaucoup vecu... c'est tout...
Et comme pour couronner le tout l'embrayage claquait a chaque changement de vitesse... il ne fallait pas etre grand devin pour deviner qu'il y aurait des problemes un jour...

Pourtant, d'apres le garagiste, le moteur etait tres bon... Une fois change l'embrayage... le radiateur et tout ce qui va avec... les freins... et j'en oublie... vous auriez une bonne voiture.

Le temps passait... Rien ! Pas le moindre petit coup de telephone, pas le plus petit commentaire sur le prix...
Alors que nous commencions a nous decourager, un coup de fil : c'etait jeudi dernier. Une personne etait interessee et devait rappeler... J'y croyais a peine car il y avait deja eu un coup de telephone, quelqu'un qui devait rappeler... et nous attendons toujours son appel. La journee s'ecoulait doucement... Rien...
Soudain, vers 6 ou 7 h pm... l'emotion ne me permet pas une plus grande precision... re-coup de fil.  L'auteur des coups de fil arrivait dans une heure !

C'est a ce moment qu'Agnes me demanda de faire un ultime "tour de la voiture" pour verifier que tout etait OK... Il a fallu que je retienne Agnes par la manche car elle voulait lui donner un nouveau coup d'eponge... C'est une image bien sur... car Agnes n'a pas de manches... par cette chaleur. En revanche, le tableau de bord, juste au-dessus du volant, presentait un trou assez important... Voila, lui dis-je, autre chose qu'un coup d'eponge... Oui... fit-elle... Hugues devait rapporter du scotch gris... mais il a oublie...
Bref ! Voila Hugues, decidement de bonne composition, parti chercher un rouleau de scotch a 8 heures du soir, soit quelques minutes avant l'heure d'arrivee fixee par l'acheteur...
Si l'acheteur arrive avant le retour de Hugues, fis-je a Agnes, tu ne vas pas coller le scotch devant lui a son retour ! Cela ferait mauvais effet...

Cela ne risquait pas... mais nous ignorions encore comment se terminerait cette vente peu ordinaire...
Il faisait completement nuit.

 Vers 8 h, nouveau coup de fil : l'acheteur s'etait paume... et pensait qu'il aurait du mal a arriver, mais qu'il allait quand meme essayer : il venait de loin...et ne voulait pas rentrer bredouille... S'ils ne le voyaient pas, qu'ils ne s'inquietent pas. Il viendrait demain, precisait-il...
Nous regardions  le  match de tennis Tsonga contre Djokovic... et Janine et moi nous couchames avant la fin (le match se termina fort tard, apres minuit...). Agnes et Hugues en firent autant...

Fin de l'episode ? Comme vous voila impatients tout d'un coup...
Vers 11 h , je me levai. La lumiere etait allumee dans la salle, la porte donnant sur le balcon grande ouverte : il faisait tres chaud. Personne dans la piece... Je decidai de laisser la lumiere allumee, et constatant que la porte exterieure n'etait pas fermee a cle, je donnai un tour de verrou et retrouvai mon lit.
Je me rendormis aussitot... Mais soudain, dans mon sommeil, j'entendis des coups frappes a la porte...
Dans un demi sommeil, je me dis qu'Agnes etait sortie prendre l'air avec cette chaleur... et je me levai pour ouvrir, alors que l'on tambourinait de plus belle a la porte. J'ouvris et me trouvai devant Hugues qui me dit : pourquoi avez-vous ferme la porte a cle ?
Une question en amenant une autre, je repondis : que faites-vous dehors a cette heure-ci ?... un rapide coup d'oeil sur la pendule  m'indiquant qu'il etait bientot minuit...

C'est alors que je vis Agnes, hilare  derriere Hugues, qui me dit avec un grand sourire : ca y est, on a vendu la voiture !

Quoi ? Vendu la voiture... a minuit... ?  
L'acheteur avait enfin trouve l'adresse de l'appartement, il leur avait  telephone  vers 11h 30... (je rappelle : pm... c'est a dire du soir...), leur demandant si  ce n'etait pas trop tard...
Vous pensez s'ils sauterent du lit et se retrouverent dehors en moins de temps qu'il me faut pour l'ecrire... Dame... un acheteur... ca ne se rate pas, meme a minuit !

C'est vrai, la nuit, toutes les voitures sont grises, ce qui etait effectivement le cas de celle-ci... et de plus on voit mal les petits defauts... Vous qui me lisez, n'achetez jamais une voiture la nuit ! Par contre, essayez de la vendre la nuit... si vous le pouvez...
A la lueur des phares de la voiture qui l'avait emmene (une voiture de sport flambante, rouge avec des phares mobiles, interieur cuir), l'acheteur essayait de mieux voir sa nouvelle acquisition...Bref !  L'affaire fut promptement menee, le prix ramene a 1600 dollars, ce qui est un bon prix compte tenu de ce que j'ai dit plus haut... et Agnes et Hugues sont remontes tout guillerets... les  billets  a la main... pour trouver porte close... Ils ont frappe... frappe... mais de crainte de reveiller les voisins qui eux n'avaient pas la cle... ils ne frappaient pas trop fort...
Agnes avait meme envisager de dormir sur le palier ou dans une de leur 3 voitures garees en bas a moins de se payer une chambre dans l'hotel le plus luxueux de Manly avec les 1600 dollars de la vente de la voiture...il faut bien rever un peu !

Le ciel  voulut  que je les entendisse...

Et voila comment on vend les voitures en Australie. L'acheteur est revenu le lendemain prendre livraison de son achat. Il faisait grand jour et il etait content de son acquisition... mais tout s'est bien passe...

Je ne vous avais pas dit qu'ils n'avaient pas attendu de vendre celle-ci pour acheter une autre... l'occasion faisant le larron, ils avaient trouve une petite Toyota "Starlet" qui se languissait sur son parking car ils ne voulaient pas rouler avec elle avant d'avoir vendu l'autre, afin de ne pas payer deux assurances, ce qui est logique...
La voici...

DSC05133.JPG
Elle "en jette" certainement moins que l'autre... mais elle a la moitie moins de kilometres au compteur, elle est plus fiable et pour Agnes, c'est le plus important !

(to be continued...)
Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 05:05
Il regnait ce matin-la l'animation habituelle d'un matin ordinaire... Il pouvait etre 7h30 am, la maisonnee etait bien reveillee. L'ecole n'avait pas encore repris, je projetais d'aller avec Clovis a Manly afin d'effectuer quelques achats, tandis que Janine garderait Sydney, Agnes quant a elle devant se rendre a son travail.
Soudain, un cri se fit entendre : Clovis a une tique !
C'etait Agnes qui avait lance cette phrase d'apparence anodine... comme elle aurait dit "Clovis a un nouveau jouet !"...
Une tique ?... ou un tic ?... Des tics, Clovis n'en avait pas. Ce devait donc etre une tique... Mais comment s'etait-elle faufilee chez Clovis, et dans quel endroit de son corps ?
Elle est dans son oreille... continua Agnes... Viens vite, nous allons l'enlever...
Je me precipitai et regardai. Effectivement, j'apercus quelque chose de sombre, de la grosseur d'un une tete d'epingle... allez, mettons deux... et qui s'etait logee dans le lobe interieur de l'oreille. Mais etait-ce bien une tique... That was the question...  
Clovis ne semblait pas incommode, c'etait le plus important... Essayer d'enlever cette chose, qui de plus bougeait... aux dires d'Agnes, c'etait prendre le risque de la voir s'enfoncer dans les profondeurs de l'oreille d'ou il aurait ete plus difficile de l'extraire ! Et merci pour un voyage au centre de l'oreille...

Il faut aller chez le medecin... decreta Agnes. Papa, tu viens avec moi...

Qu'est-ce que papa pouvait faire d'autre ? Il fallait bien quelqu'un pour accompagner Agnes, car elle ne pouvait pas rester, ayant un rendez-vous a 9 h a quelques kilometres de la. Nous nous enfournames dans la voiture d'Agnes, et direction le centre de soins... Elle expliqua a la secretaire ce dont il s'agissait, car je craignais que mes explications fussent... mal interpretees... On aurait pu comprendre que Clovis avait un scarabee dans l'oreille... ou une courtiliere... Allez savoir !...

Au bout d'une demi heure d'attente, la medecine (un medecin, une medecine... aussi  interessant que un professeur, une professeure...) nous fit entrer dans son cabinet ( de consultation). Je lui montrai l'oreille, elle regarda, prit un appareil pour voir de plus pres (un otoscope ? ou quelque chose comme cela... s'il se trouve un medecin parmi mes lecteurs, qu'il leve ce doute affreux...) et decreta au bout d'un moment : ce n'est pas une tique ! Mais comme cette phrase toute simple fut proferee en anglais, avec l'accent australien, c'est ce que je crus comprendre... sans garantie... Elle me demanda de regarder dans son engin... et je vis une bete... oui, une bete, avec des petites pattes... grossie plusieurs fois...
Pas une tique ? Mais alors, qu'est-ce ?...
Elle continua son baragouin... remplit une ordonnance sur laquelle elle prescrivit un antibiotique... ou plutot... un antibio... tique... a moins que ce ne soit un anti-tique... bio...
Et nous voila dehors, Clovis et moi, car la medecine etait restee, sa journee ne faisant que commencer...
J'achetai l'antibio-tique... nous fimes quelques courses et reprimes le Hop Skip & Jump, que Clovis trouvait drole d'appeler le Hop la la... apres que je lui eus donne cette appellation... controlee.
Et vous allez penser que c'est fini...

Que nenni !

Retour a la maison, surprise de constater que la tique etait toujours accrochee a l'oreille de Clovis, pour la simple raison que la professionnelle de sante ne l'avait pas vue...
Vers midi, coup de telephone d'Agnes : elle avait telephone a la medecine... qui avait avoue ne pas avoir vu la tique... Elle voulait revoir Clovis et sa tique... Rendez-vous pris pour 5h30 pm, Agnes nous rejoindrait au centre de soins.
A 5 h, Clovis et moi sautames (hop !...) dans notre Hop la la prefere... et un quart d'heure plus tard nous poireautions dans la salle d'attente... ou Agnes nous rejoignit peu apres.
Vers 5 h 30, on fit entrer Clovis, sa tique et Agnes dans le cabinet de consultation. Je preferai ne pas les accompagner, j'avais deja vu la tique... 
Dix minutes plus tard, ils ressortaient... sans la tique qui avait ete proprement et adroitement extirpee de son pavillon ou elle coulait des jours heureux...
La medecine a explique a Agnes qu'elle n'avait rien compris de ce que je lui avais dit... C'etait sans doute de ma faute si elle n'avait pas vu la tique... 

Elle me l'a pourtant bien montree et je l'ai tres bien vue... 
Mais, quelles furent ses paroles exactes au moment ou elle me la montrait ? Personne ne peut le dire...

Bref ! L'essentiel est que Clovis soit reparti  sans tique...

Et toc !

( to be continued...)

 


Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 03:15

Samedi 23 janvier, Clovis a eu 7 ans.
A cette occasion, comme cela se fait un peu partout, il avait invite ses copains d'ecole a venir a partir de 2h30 pm a un centre d'escalade en salle.
A l'heure dite, une quinzaine de copains et copines se presenterent, amenes par leurs parents qui nous les confierent pour l'apres-midi. Je retrouvais la une de mes activites favorites... la surveillance d'enfants, avec une variante de taille : nous ne parlions pas le meme langage... et je n'etais plus en activite...si je puis dire..

DSC05018


Et je m'apercois que tous n'etaient pas sur cette photo car ils etaient tres exactement 15... Apres une mise en train par le moniteur, histoire de demander qui avait deja fait de l'escalade, ils passerent aux choses serieuses.


DSC05030 
 

Le harnachement... et voici, au hasard... Sydney, equipe de pied en cap qui recoit les ultimes conseils de son papa... La chose est delicate en effet car il s'agit d'escalader un mur vertical duquel depassent quelques asperites savamment et judicieusement placees... En fait, etant donne l'age de Sydney, il ne fera qu'effleurer le mur dans sa partie basse... Mais il fallait bien lui passer les harnais comme aux autres !

DSC05035 c




Qu'on se rassure... Le photographe a fait en sorte qu'on croie Sydney a 10 metres en l'air... alors qu'il n'y a qu'1 metre... mais ne le repetez pas...




   

   DSC05032

L'ai-je bien descendu... je veux dire... monte... semble demander notre alpiniste en herbe a son pere...

Et voici les deux freres au pied du mur, la ou... dit-on... on voit le macon...


DSC05038

Et voila l'artiste a quelques metres au dessus du sol... satisfait de sa prestation...

DSC05046.jpg

tandis que Sydney trouvait que se balancer a la corde, ce n'etait pas mal non plus...
DSC05054.jpg

Mais au bout d'une bonne heure de cet exercice, nos jeunes sportifs ont faim... C'est le moment pour Clovis de souffler ses 7 bougies tandis que le choeur improvise entonnait la rangaine bien connue, meme en France. mais ici en VO : "Happy birthday to you...".

DSC05067.jpg

Apres s'etre restaures, nos jeunes amis retrouverent le mur d'escalade pour une autre partie de plaisir.

Ce samedi 23 janvier, il faisait une chaleur de four: 39 degres... Mais pendant que nous etions occupes en interieur, la temperature chuta brutalement de 14 degres, et a la sortie le temps etait nettement plus respirable. 25 degres... une douce tiedeur...

Bien sur Clovis eut  beaucoup de cadeaux... Quinze... et pas des petits... 

Il est d'usage ici d'offrir a chaque participant  un petit cadeau, quelques bonbons, des bricoles... Cela fait toujours plaisir... Nous avons joint a chacun une carte illustrant une vieille chanson francaise...

Et voila....Clovis a 7 ans... et demain jeudi 28 c'est la rentree des classes apres les grandes vacances... un peu plus d'un mois, nettement moins que chez nous...

Nous en reparlerons certainement...

A suivre...

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 05:50
DSC04989.JPG

A la demande generale, et pour repondre a votre attente, voici donc les photos promises... Voyez-moi cet etalage... et pensez que nous sommes en janvier...



DSC04988.JPG


Et voici l'entree de mon magasin Coles prefere... Une entree banale certes... mais avec une particularite que n'ont pas nos Carrefour ou Leclerc : l'entree est libre, pas de vigile pour vous surveiller, quand vous chosissez vos fruits, vous etes presque dehors...pourtant personne ne part sans payer...

DSC04992.JPG

Les caisses se trouvent sur la gauche, on ne les voit pas d'ou est prise la photo.

Une autre particlarite : ce personnage a droite, qui pousse un chariot sur lequel on trouve chaque jour quelque chose de different. Ce jour-la, c'etaient des mangues. Il en avait decoupe des morceaux et il deambulait a travers les allees en agitant une clochette afin de sensibiliser les clients. Il leur proposait des morceaux de ce qu'il presentait afin de les inciter a en acheter.
Cela pouvait etre du fromage ou d'autres produits qui se mangent. Nous avons bavarde... enfin... j'ai fait ce que j'ai pu... Il s'appelle Russel et a accepte que je le photographie et l'immortalise... pour la France... lui ai-je dit... Son air souriant montre qu'il en etait fier...

DSC05008.JPG

En revanche, son collegue a sa droite semble insensible a l'immense honneur que je lui fait...
Puisque j'ai parle de fromages, je dois avouer qu'ils n'ont rien a voir avec NOS fromages... Du camembert fabrique en Australie... a des prix qui varient entre 5 et 10 dollars piece... Le fromage fabrique en Tasmanie est meilleur, mais plus cher, of course !
Mais, direz-vous, et le fromage francais ? On en trouve certes, mais a des prix prohibitifs... 20 dollars l'un, encore n'est-il pas fait en Normandie... Pas de gruyere...

Il ne faut pas venir ici pour le fromage !

Je vous laisse sur ces bonnes paroles...
To be continued...


Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 07:18
C'est une question que vous attendez certainement... et je dirais meme mieux : vous attendez surtout une reponse a cette question cruciale : les prix sont-ils plus ou moins eleves en Australie ?

C'est selon...

Voila une reponse qui ne vous renseigne pas exactement... Et pourtant... certains articles sont plus chers... d'autres moins... Que vous dire d'autre ?

Essayons d'etre plus clair... Globalement, les articles de la vie courante sont sensiblement a des prix equivalents. Comme je fais regulierement les courses chez Coles, mon magasin prefere... l'equivalent de carrefour ou Leclerc, je vais vous donner quelques exemples.

Tiens ! Ce matin, je me trouvais au Coles de Balgowlah. C'est a 1350 m de la maison, Agnes m'y amene en voiture et je reviens par le "Hop Skip & Jump", sauf quand les courses sont trop abondantes, auquel cas elle revient me chercher une heure plus tard.

Une fois, je me suis laisse prendre, je n'avais pas remarque que le dernier bus partait a 6 h pm, et je suis sorti bravement a 6 h 05... Quand je me suis rendu compte qu'il me faudrait attendre jusqu'au lendemain matin, et que je preferais quand meme passer la nuit dans un lit plutot que sur un banc public... je suis rentre a pied, sac au dos et d'autres a la main, charge de paquets "comme un ane d'Afrique"... J'ai parcouru cette distance en 15 minutes. On demande quelle etait ma vitesse horaire... J'attends les reponses...

Mais je me disperse... "Hors sujet'... aurait dit mon prof de francais... (Il existe pourtant dans la litterature francaise des "hors sujets' savoureux...)

Donc je me trouvais au Coles, poussant mon cadie, le meme que ceux rencontres en France... le remplissant d'une main et notant les prix de l'autre.

Un detail... si vous voulez tranformer les dollars en honnetes euros, multipliez le nombre de dollars par 0,65. 1 dollar = 0,65 euro. C'est le dernier cours officiel...

Les fruits et legumes d'abord. Pratiquement tous viennent d'Australie. 
oranges  2,65 dollars le kg
mandarines  4,18 le kg
kiwis : 3 pour 99 cents  
bananes 3,48 le kg 
tomates, 4,98 le kg 
haricots verts, 3,98 le kg 
melon, 2,98 piece (une belle piece de 1,6 kg...)
champignons, 9,98 le kg 
ananas, 3,98 l'un 
citrons, 68 cents l'un
les mangues sont extra... j'en ai parle ; 3 pour 7 dollars.
D'un jour a l'autre, les prix peuvent varier en plus ou en moins... comme chez nous...
Passons a plus consistant... La viande. Le bifteck coute entre 27 et 38 dollars le kg, suivant la qualite. Et il est tres bon... Les cotes d'agneaux, 28 dollars le kg.

Le beurre vaut de 2,19 a 4,49 la plaquette de 250 g 
les oeufs, de 2,29 a 5,99 les 12 
les pates, 2,59 les 250 g 
le lait entier, de 1,08 a 1,85 le litre.

Le pain... Ah ! le pain... Meme si vous voyez les boulangeries vendant du pain au gout francais, ne vous excitez pas... Il n'a rien a voir avec notre baguette nationale...  et meme s'il est vendu sous l'appellation "french stick", certes il ressemble a de la baguette, c'est tout. Il a un gout different, pas mauvais du tout, surtout quand la baguette est bien fraiche... J'ai paye cette baguette 2,20 dollars mais on la trouve ailleurs a 3,20 dollars... Le prix du pain n'est pas fixe comme chez nous (sauf les pains speciaux, pour lesquels les boulangers francais se rattrapent... largement...). Globalement, le pain est plutot mou, donc il se garde assez longtemps... Nous avons achete au debut des "rolls", petits pains ronds, vendus 40 cents l'un. C'est bon... mais on aime varier et pour cela, il y a le choix, pains aux cereales, pains de mie, comme chez nous, j'en passe (et des meilleurs...)

Nous avons achete un peu de biere, australienne of course... bonne et coutant environ 15 dollars le pack de 6 bouteilles de 33 cl. La biere etrangere vaut de 45 a 50 dollars pour la meme quantite...Quant au vin... je n'y ai pas fait attention... Il en existe cependant de tres bons vins australiens... et pas trop cher parait-il. Mais par cette chaleur, nous evitons...

En revanche, il y a des quantites de boissons aux fruits, dont le "ginger beer", qui comme son nom ne l'indique pas ne contient pas du tout de biere, mais est une sorte de limonade au gingembre. Petillant, frais, gout de gingembre... quand on aime le gingembre, c'est desalterant.

Voila pour les produits courants... L'essence maintenant. Elle est beaucoup moins chere que chez nous puisque le litre vaut de 1,22 a 1,25. Le gasoil coute 59 cents le litre. Mais il y a peu de voitures diesel...

Vous aurez certainement remarque que la plupart des prix indiquent "6,98" (par exemple). Et pourquoi pas 7 ? J'ai pose la question a une vendeuse. Elle m'a repondu textuellement : it's stupid ! (et la, pas besoin de traduction...)

Lorsque vous passez a la caisse, et que votre total est annonce, on arrondit car il n'existe pas de pieces de 1 et 2 cents. On arrondit "honnetement"... et non comme en France lors du passage a l'euro ou l'arrondi etait toujours dans le meme sens et je vous laisse deviner lequel... Exemple : 41 et 42 cents, arrondis a 40 ; 43 et 44 arrondis a 45. Donc si vous ne preniez qu'un melon a 2,98, evidemment vous allez le payer 3 dollars ! Mais il est vraiment rare que vous  veniez dans une grande surface  pour n'acheter qu'un melon...

Voila un systeme equitable.

J'ai certainement oublie plein de choses... et j'attends vos questions auxquelles je m'efforcerai de repondre du mieux possible.

C'est donc avec confiance que je vous dis : to be continued.

(Je realise que j'aurais pu vous joindre une photo... J'y penserai...)

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 22:14

Le dimanche 3 janvier, alors que vous etiez bloques par le neige et le verglas et transis de froid, nous suions courageusement sous nos larges chapeaux australiens...
Dans l'apres-midi, nous sommes alles a la plage de Freshwater. La cote nord de Sydney, cote Pacifique, offre ainsi de fort belles plages de sable fin, dont celle de Curl Curl. La plage de Freshwater est relativement petite, legerement en arc de cercle, bordee de falaises aux deux extremites.
Elle descend en pente douce et ne presente pratiquement aucun danger pour les enfants. Ils s'ebattaient donc dans une eau a plus de 25 degres...  Le soleil tapait fort, aucune ombre bien sur... Si, a une extremite, les rochers projetaient sur le sable leur ombre salutaire... Janine et moi allames donc nous asseoir afin de fuir les rayons brulants du soleil et les UV devastateurs... inutile de rappeler que tous avaient ete oints d'une creme protectrice...

Soudain, le ciel au-dessus de la mer vira au bleu nuit... DSC04663

Une enorme masse nuageuse arrivait de la droite.

DSC04664

Elle couvrit bientot la presque totalite du ciel.

DSC04665


DSC04666


On aurait dit qu'une gigantesque tornade se developpait au-dessus de l'ocean. Peu a peu, les baigneurs sortirent de l'eau, craignant que les vannes du ciel ne s'ouvrissent toutes grandes sur eux...
Ne tenant aucun compte du danger potentiel que representaient ces masses menacantes, je continuais bravement a photographier...

DSC04667

Cependant, la masse nuageuse se deplacait vers la gauche et ceux qui avaient eu l'intention de partir retournaient vers l'eau...

DSC04668

Le danger semblait passe (si du moins danger il y avait eu...), la plage retrouvait une activite normale pour une plage...  et comme le temps passait, et qu'il etait plus pres de 7 h pm que de midi... nous rassemblames la troupe eparpillee aux quatre coins de la plage... et rejoignimes la voiture garee en plein soleil...

Joies simples et paisibles d'une apres-midi a la plage...

(to be continued...)



Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 04:47

Il est une question qui vous interesse certainement : c'est la question de la table (et de ce qu'on y met dessus...).
Disons-le tout net, l'Australien se nourrit, tandis que le Francais mange... deguste... savoure...
Il existe  en France une culture de la table et de tout ce qui va avec.  La presentation de la table a presque autant d'importance que la composition du menu... En Australie, c'est secondaire, comme le repas... du moins, celui du midi. Le Francais aime manger et passe beaucoup de temps a table. Je ne dirai pas que l'Australien n'aime pas manger... mais disons qu'il passe moins de temps a table. Pourquoi ?
Precisons d'abord que le petit dejeuner est generalement copieux : il n'est pas rare qu'ils fassent des oeufs avec du jambon ou bacon, puis des crepes (qui n'ont rien a voir avec les crepes bretonnes ou autres...) faites maison et plutot epaisses, ou achetees, en provenance du Moyen Orient, Liban par exemple... Ils ont aussi des galettes a base de riz.
Le midi, et je parle evidemment de tous ceux qui travaillent, la pause repas du midi est reduite a sa plus simple expression... une demi heure, parfois moins... Dans ces conditions il est difficile de faire un repas tel que nous le concevons dans notre "doulce France"...
L'Australien moyen amene avec lui sa "lunch box', sa boite, dans laquelle il a prepare quelques rudiments de repas, principalement un sandwich avec ce que l'on veut dessus...
A l'ecole, Clovis sort aussi sa lunch box, comme ses petits camarades, s'assoit sur un banc et les enfants mangent ce que maman a prevu pour eux... Dans ces conditions, l'appetit n'est peut-etre pas le meme que celui d'un enfant confortablement installe a une table, avec une assiette et ce qu'il faut dedans... Le midi, l'Australien grignote...
Je vous ai dit qu'il mangeait a toutes heures du jour... et peut-etre de la nuit, je ne suis pas la pour voir... C'est un repas en continu, un petit bout de... par ci, un petit bout de... par la... A la maison, chacun pioche dans le frigo suivant son appetit...
En fait, la culture du repas est a mi chemin entre l'Angleterre et les USA... avec un fort penchant pour ce dernier pays.
Lorsqu'ils pique-niquent le midi, les samedis ou dimanches, c'est un peu la meme chose. Pas de repas organise comme chez nous...
Je me souviens des pique-niques organises par mes parents voici plus de 50 ans... Ca c'etait du pique-nique... plus d'ailleurs un repas pris dehors qu'un veritable pique-nique... Rien ne manquait, et quand je dis rien, c'est rien...
Ici nous en sommes tres loin... Il y a quelques jours, nous pique-niquions avec des amis francais... donc le pique-nique etait mi francais, mi australien. Pas loin de nous, un pere etait installe avec ses deux petits enfants, et quand je dis installe... c'est beaucoup dire... En fait, le pere etait assis sur le sol, en tailleur comme on dit chez nous, les enfants assis pres de lui. D'une boite en plastique transparent il sortait des morceaux de quelque chose qui ressemblait a du blanc de poulet (mais sans garantie... je n'ai pas ose lui demander ce qu'ils ingurgitaient...) et donnait la becquee a ses enfants qui ouvraient sagement (et conscencieusement) la bouche... Je regardais cela du coin de l'oeil sans trop me faire remarquer... Il est toujours genant de se sentir observe... Donc j'avais mes lunettes a regarder dans les coins... (mes lunettes de soleil...). Quand ce fut termine, il leur essuya la bouche et les enfants reprirent leurs activites ludiques...
Nous avons pu observer la meme scene a plusieurs reprises.
Dans la journee, la nourriture se limite a des gateaux, des tartines, du lait, du riz, et bien sur des frites, plat national australien, avec le "fish & chips", poisson pane frit et frites.
A ce sujet, il en existe de differentes qualites et nous avons eu l'occasion d'en manger d'excellents un jour que nous nous promenions a Brooklyn (au nord de Sydney... et non pas aux USA...) Le poisson etait de bonne qualite, bien frais, les frites bien grillees. Une fois en passant, c'est parfait... Sans compter que c'est... roboratif...

 N'oublions pas les oiseaux en tous genres en quete de miettes... Parmi ces derniers, les moins sympathiques sont les corbeaux aux croassement un peu different de ceux de chez nous... mais tout aussi desagreable... voire plus...

Le vrai et seul repas a lieu le soir, la viande la plus prisee etant le poulet et le mouton. Nous avons trouve chez le boucher du coin d'excellents biftecks. Il suffit de mettre le prix... (je parlerai des prix une autre fois...). Le vendredi soir ou le samedi, c'est le traditionnel barbecue et de notre balcon nous pouvons en humer les effluves odorantes... et tres particulieres...
Ils accompagnent cela de tas d'ingredients aussi divers... que varies... comme par exemple de la mayonnaise sucree...
Et tout cela se fait, of course, dans la plus parfaite decontraction. Les tenues vestimentaires sont decontractees, on ne fait pas de frais de toilette pour manger ou revoir quelqu'un... A ce sujet, nous devons paraitre "coinces" ( Nous = les Francais...)
Je tiens a preciser que ce n'est pas chez Agnes et Hugues que nous mangeons cela... Nous essayons de garder les repas "a la francaise"... Quand meme...

Les fruits sont tres bons, notamment les mangues... melons, les  pasteques...mas j'ai une preference pour les mangues... Voici une photo d'un cageot de mangues qu'Hugues a ramene un jour. Elles etaient  succulentes... savoureuses... exquises... pour un prix raisonnable.

DSC04431


Voila... je vous laisse sur cette belle et bonne photo...
(To be continued...)


 

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

Présentation

Recherche

Liens