Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 03:36

DSC04525.JPGLe mercredi 16 decembre etait la derniere journee de l'annee scolaire. J'en ai connu beaucoup au cours de ma carriere de prof... mais aucune comme celle-ci en tant que "Grand Pa"...
D'abord, j'etais passe de l'autre cote de la barriere... si l'on peut dire... D'autre part, nous etions dans l'autre hemisphere... celui ou l'hiver, c'est l'ete (et reciproquement...).
Les grandes vacances coincidaient donc avec les vacances de Noel.
Nous etions  tous venus accompagner Clovis pour sa derniere journee. Vers 9h10, comme tous les jours, une sonnerie discrete declinee sur quatre notes "do mi sol do" appela les enfants qui s'ebattaient joyeusement dans la cour comme dans toutes les cours du monde je presume, a se rassembler pour la petite ceremonie matinale qui preparait a la rentree en classe. Pour cette derniere journee, les enfants n'etaient pas en uniforme, ce qui donnait deja un petit air de vacances.
Lorsque tout le monde fut sagement assis sous un soleil de plomb (a cette heure-la il faisait deja tres chaud...), deux ou trois profs vinrent dire quelques mots dont la teneur echappa totalement aux non anglophones que nous etions Janine et moi, mais des rires frequents indiquaient que cela devait etre interessant... et c'est la qu'on se dit : ah... si j'avais bien appris l'anglais a l'ecole...
Soudain, alors que tous etaient attentifs a ce qui se disait, le bruit strident d'une trompe de pompiers retentit et l'on vit avec stupeur une enorme voiture rouge de pompiers penetrer dans la cour toutes sirenes hurlantes. Y avait-il le feu quelque part ? Elle s'immobilisa pres des eleves et l'on vit surgir un personnage tout de rouge vetu.
Le Pere Noel...
Un Pere Noel sautillant et virevoltant, un jeune Pere Noel vraisemblablement, qui arriva devant le groupe meduse, tenant a la main un enorme pistolet a eau avec lequel il arrosait copieusement l'assistance...

DSC04516
Il y avait vraiment le feu a l'ecole... Un feu de joie...

DSC04518.JPG

Voici le Pere Noel en action. On remarquera sa tenue "hemisphere sud" avec les manches courtes... et son arme avec laquelle il envoyait des jets d'eau puissants, pour la plus grande joie de ceux qui les recevaient... Un peu de fraicheur etait la bienvenue.
Juste derriere, avec un T shirt bleu orne d'un immense sapin, la tete surmontee des cornes des rennes du traineau du Pere Noel, on aura reconnu Madame le Principal... C'est la tradition ici de porter de tels attributs avant Noel...
Le Pere Noel portait un sac dans lequel il y avait des cadeaux pour les professeurs. Ils furent appeles un a un et chacun recut son paquet de friandises.  Puis ils venaient se placer derriere et vous pouvez les admirer... au debut de l'article... Oui, c'est la premiere photo... Ce n'est pas la que je voulais la mettre... mais cet ordinateur est capricieux... quoiqu'efficace... comme vous aurez pu le constater...
Lorsque tous eurent recu leurs cadeaux, des triples vivats terminerent la ceremonie, equivalent de notre triple ban... Puis ce fut le lever des couleurs alors que tous se decouvraient...
Chaque classe regagna ensuite son local mais je doute que le travail fut reellement productif...
Une derniere journee avant les grandes vacances comme bien d'autres... exception faite du Pere Noel... en grande pompe...





Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 07:22

Je n'ai pas encore parle de la region. Sydney se trouve dans une baie tres decoupee qui comporte plusieurs parties. Lorsqu'on y penetre, l'anse de Manly est la premiere que l'on trouve sur la droite.
Cette baie est tres abritee et le gouverneur Philipp, qui la decouvrit le 26 janvier 1788, ne s'y est pas trompe puisqu'il decreta qu'il s'agissait du meilleur port du monde... Depuis, le monde est plein de "meilleures baies du monde" et chacun revendique cette qualite, de la baie de Rio a celle de Douarnenez... cette derniere etant, aux dires des autochtones, la plus belle... Mais on connait le caractere vantard des Douarnenistes...
Toujours est-il que cette date du 26 janvier a ete retenue pour etre la fete nationale australienne. 
On comprend  que les Anglais qui arriverent en cette fin du  XVIIIe siecle furent subjugues par la beaute du site, surtout apres des mois de mer...
Manly est la station balneaire cotee des habitants de Sudney, avec bien d'autres dont Bondi Beach plus au sud est peut-etre plus connue. Mais sa plage est moins belle que celle de Manly, qui etend son sable fin en arc de cercle sur pres de 2 km. Il existe bien entendu d'autres plages moins importantes.

Lorsqu'on circule en voiture ou en bus, on pourrait croire que le terrain est plat.
Erreur grossiere...
En realite, je n'ai jamais rencontre nulle part des descentes aussi prononcees, suivies de cotes tout aussi raides. Des cotes a bascule... comme on dit chez nous... Je ne puis vous donner le coefficient de pente car il n'est indique nulle part, mais il doit etre tres eleve. Je dirais de 20 a 30 % voire 40 parfois... et vous allez penser que je galege... Je vous assure que non...
Lorsqu'on se trouve dans notre bus "hop skip & jump", qui fait une multitude de tours et detours pour essayer de passer dans le plus d'endroits possibles afin de ramasser le plus de  clients, la vision de la descente devant nous est impressionnante. Mais le chauffeur a l'habitude et il devale ce raidillon a une allure que nous qualifierions de rapide... Comme il fait toujours le meme trajet en boucle plus de 20 fois par jour, on ne peut pas dire qu'il ne connait pas la route...
De plus, les voitures stationnent des deux cotes de la route, ce qui ne laisse qu'un etroit passage car la rue est en double sens. Il faut donc faire du gymkana entre les voitures... qui de plus ne sont pas petites...

Le terrain est donc tres vallonne et meme devant la mer, il y a parfois des falaises sur lesquelles sont perchees des belles maisons. Car ici le terrain est cher et la moindre parcelle est utilisee.
Le centre de Manly est sur un retrecissement qui ne fait pas plus de 400 m de largeur, et va de la plage citee plus haut, au port d'embarquement pour Sydney, le Wharf. Entre ces deux points, se trouve le Corso, artere commercante et animee de la ville.
L'ecole de Clovis se trouve dans ce retrecissement, a deux pas du Corso, en plein centre donc. Lorsque le bateau arrive de Sydney, il debarque une quantite importante de gens venant passer la journee a Manly, touristes d'un jour ou groupes de marcheurs, generalement des gens "d'un certain age"... facilement reconnaissables a leur tenue, grosses chaussures, sac au dos et baton de pelerin a la main.
Il y a un autre point qui nous surprend : quel que soit le moment de la journee ou nous nous promenons, on trouve toujours des gens attables aux terrasses en train de manger. Cela va du simple cafe avec des viennoiseries, aux nourritures plus consistantes. Les oeufs sur le plat avec du bacon sont facilement reconnaissables, mais il n'y a pas que cela et nous ne pouvons deviner ce que les assiettes contiennent... car nous ne sommes pas d'ici...

Une autre particularite est la quantite d'arbres immenses et de fleurs toutes aussi belles les unes que les autres. Il faudra d'ailleurs que je vous les montre et pour cela que je les photographie... of course...
Mais aujourd'hui vendredi, il pleut, il faut attendre des jours meilleurs, ce qui ne saurait tarder car la pluie ne dure generalement pas tres longtemps.

Autre chose qui nous a surpris : les commerces ouvrent tres tot. Le magasin Coles, equivalent de Carrefour, ouvre generalement de 7 h le matin a minuit... Vous avez bien lu... Pour les fetes de Noel, il ouvre a 6 h... Les autres "petits" commerces sont moins matinaux, quand meme tot... sauf ceux qui n'ouvrent qu'a 10 h... Il faut de tout pour faire un monde... Mais avouez qu'aller faire ses courses a Carrefour a 7 h du matin... il faut se lever de bonne heure. En revanche, la poste ouvre a 9h30...
La piscine de Manly, immense avec cinq bassins du plus grand (50 m) au plus petit (pataugeoire pour les tout petits) ouvre a 5 h 30 le matin. Et il y a du monde a cette heure, souvent des futurs champions venus faire des longueurs de bassin a n'en plus finir... Nous avons fait la connaissance de l'un d'eux, 14 ans, vraisembablement le futur champion olympique... Il faut dire que l'Australie est le pays de l'eau et des sports aquatiques.

Sachez encore que les 22 millions d'habitants se concentrent sur les cotes est et ouest, que l'Australie est championne pour le nombre d'enfants par femme (plus de 3 en moyenne) et qu'il est prevu que la population doublera dans les 30 ou 40 annees a venir.
Alors une question se pose : ou mettre tout ce monde ? C'est effectivement une question importante et c'est sans doute pour cela que les maisons a vendre sont rares... et cheres... Rassurez-vous... nous n'allons pas en acheter une... Nous rentrerons en France... comme prevu.

Voila de quoi alimenter vos refexions...

A suivre... comme on dit chez nous...

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 06:50
Les cours se terminent a 3h15 pm ai-je dit quelque part. Mais il y a les parents qui travaillent et  peuvent venir chercher leur enfant vers 5 ou meme 6 heures. Pour ces enfants-la, il existe le School Care. Nous appelons cela une garderie apres l'ecole.
Clovis y etait un client assidu avant notre venue. Depuis que nous sommes la, nous venons le chercher pour l'heure de la sortie et il en est fort content.
Chaque fin d'annee, les moniteurs du School Care organisent une soiree particuliere, pendant le moment de la garderie. Cette annee, c'etait hier vendredi 11.
En tant qu'ex client, Clovis etait bien entendu convie, et nous y sommes tous alles. Avant toute chose, on donna un petit gouter aux enfants et Sydney ne fut pas le dernier a manger...
Une animation speciale est habituellement prevue, danses et autres... Cette annee, on avait fait venir un groupe qui pratique le skate, le roller. Deux fourgonnettes de la societe "SkaterHQ" sont entrees dans la cour et on se demandait  ce qu'elles pouvaient bien contenir... Le titre de cette party etait " Roller dance Party".
Pour que tous puissent pratiquer ce sport, meme (et surtout...) ceux qui n'en ont jamais fait, il convient de bien proteger les endroits sensibles car les chutes sont frequentes de la part de novices... et meme des autres. D'autre part, faire cela en musique est nettement plus interessant. Je ne parle pas des rollers, skates, et patinettes... sans lesquels rien n'aurait ete possible...
C'est tout ce materiel que contenaient les fourgons.
Des gros amplis furent donc installes, les enfants pourvus de genouilleres, protege-genoux, coudes, poignets et mains, sans oublier le casque.
Bien que non client du School Care, Sydney voulut evidemment participer a la fete... et lui trouver un casque a sa taille ne fut pas une mince affaire... comme vous pourrez le constater...

DSC04456

... et s'il est un peu grand pour lui, precisons que le moniteur en avait un petit... Ceci compense cela... Mais il etait bien ajuste a sa tete (le casque...)

Clovis pour sa part avait trouve ce qui lui etait necessaire :

DSC04450

 Comme chacun s'etait equipe correctement, la partie pouvait commencer.
Vous aurez remarque que Clovis tenait un ours en peluche... Ce n'est pas son dada favori, mais Boris, la mascotte de la classe, que chaque eleve possede le temps d'un week-end. C'etait le tour de Clovis... et il fallait qu'il se montre avec afin d'alimenter le journal de la classe.

Il y avait environ une vingtaine d'enfants, tous harnaches de pied en cap... pour effectuer des tours et des tours... Sydney n'aurait pas donne sa place...

DSC04460

Vous admirerez la technique de ce futur champion... Le plus petit... mais pas le moins actif...

Apres la patinette (appelee ici scooter...), ce fut le skate, plus prosaiquement appele patin a roulettes dans notre pays... et Clovis s'y risqua...

DSC04458

... prudemment...mai surement...

Soudain, alors que personne n'y pensait, le Pere Noel se presenta... Sydney n'avait jamais vu le Pere Noel et il fallait voir son regard emerveille devant ce personnage merveilleux...

Le grand homme accepta de poser avec Sydney... (En realite, c'etait une monitrice qui tenait ce role...) et vous pouvez apprecier sa joie... contenue :

DSC04475
Mais l'heure passait et les parents commencaient a venir chercher leur progeniture. Le materiel fut range dans les camionnettes, et nous sommes rentres, satisfaits de cette bonne et belle ambiance.

Je me disais que chez nous, on aurait peut-etre refuse Sydney, trop petit...
C'eut ete dommage car il s'est paye une bonne partie avec les autres...

A la fin, ils ont encore eu droit a des gateaux. Gates, do you not ?... Une derniere  photo ?

DSC04436 compressee

C'etait avant... apres, ils etaient... un peu fatigues quand meme...

(to be continued...)
Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 02:54

Tous les ans a la meme epoque, Manly Village Public School organise une fete de fin d'annee scolaire. Cela se passe aussi chez nous et il etait interessant de comparer...
En fait, cela n'a rien a voir avec nos bonnes vieilles kermesses franchouillardes... ou l'on trouve des jeux et autres distractions propres a vous pomper votre argent... ainsi que des stands ou la "bouffe" est privilegiee...
Ici, rien de tel, il s'agit d'un spectacle offert par les eleves, par classes, spectacle de danses... non pas classiques... plutot contemporaines... si l'on peut dire, puisque le repertoire etait puise dans les Beattles, et des films comme "Cotton Club", "Men in Black", j'en passe et des meilleurs...
Le titre du petit feuillet-programme : "Jukebox Classics".
Les 22 classes de l'ecole se produisaient l'une apres l'autre, ce qui represente environ de 400 a 500 eleves.
L'assistance etait nombreuse et remplissait la partie de la cour reservee au public.
Au son d'un disque que des grands eleves promus au rang d'animateurs installaient et presentaient, les classes se presentaient dans l'arene... et se livraient a des contorsions plus ou moins reussies.
Mais vous aurez compris que nous attendions tous... enfin Agnes, Janine et moi, la classe de Clovis qui passait en fin de programme, en vedette americaine...je veux dire... australienne... en quelque sorte. .
Commence a 6 h pm tres exactement (ici, pas de quart d'heure angevin ou normand... l'heure, c'est l'heure... Time is money...), il etait 7h30 quand on vit s'avancer des  petits bonshommes portant des lunettes noires  comme les Blue Brothers...
DSC04403

Vous pouvez voir ici (photo du dessus) Clovis a droite (avec le reflet du flash... sur l'oeil) et son copain Flynn a gauche...
DSC04405

Le groupe est ici dans l'attente de son entree en scene...

DSC04413

Et les voici en pleine action... Clovis est accroupi au milieu. Le titre de leur danse etait "Twist and Shout"...
Au beau milieu de leur exibition, voila que le disque s'est arrete net... On l'a remis, les enfants ont repris leur danse, mais le disque s'est arrete une deuxieme  fois... A la troisieme, ils sont rentres pour laisser la place a d'autres, a la grande deception du public. Mais on a retrouve un disque convenable et la classe 1 S est revenue sous les vivas pour terminer son spectacle.
DSC04415


On reconnait Clovis a droite les lunettes sur le front...
Les petits artistes eurent  droit a une belle ovation, comme d'ailleurs tous les participants.
Vers 8 h le spectacle se termina et chacun regagna ses penates...

Je rappelle que les grandes vacances commencent mercredi 16 decembre. Elles durent un mois et 10 jours, reprise le 28 janvier 2010. Clovis passe dans la classe superieure,  grade 2, qui correspond a notre CE 1.
Je precise qu'a la fin de l'annee les eleves sont recompenses suivant leur travail et qu'on voit des enfants avec au cou des medailles correspondant aux medailles d'or, d'argent et de bronze. C'est quand meme une education elitiste, qui recompense les meilleurs... (et les autres ?)...
Clovis a eu un accessit... si l'on peut dire... pour le recompenser de ses resultats, compte-tenu de sa situation et de ses efforts pour apprendre l'anglais.

Un award "for fantastic progress in reading, writing and speaking english"...
Bravo les artistes...

(to be continued...)






Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 03:39

Voila deux semaines que nous sommes Australiens... Ce n'est sans doute  pas suffisant pour se faire une opinion tranchee sur le pays... Cependant, il me vient quelques impressions que j'appellerai "grand soleil", pour me differencier de mon camarade Claude Monet... qui avait peint une toile representant le port du Havre, appelee "Impressions soleil couchant", et qui a ete le point de depart du mouvement impressionniste...
Mais ne nous egarons pas. Hors sujet.. comme aurait dit mon ancien prof de francais...
Tout d'abord, la vie ici est plus cool qu'en France. Il me semble que les Australiens courent moins et sont plus decontractes que les Francais. Lorsque nous deambulons dans les rues de Manly, apres avoir conduit Clovis a l'ecole, nous croisons une foule de gens de toutes origines et a l'habillement divers (bien que nous soyons en ete...).
Justement... Je pense que le soleil influe favorablement sur le caractere. Chacun marche tranquillement, et si par megarde on est heurte par quelqu'un, on a droit a "sorry..." (et non pas : espece de... vous ne pourriez pas faire attention ?)...
Dans la cour de l'ecole, en attendant le debut des cours le matin ou la sortie l'apres-midi, les gens sont souriants, accueillants. Personne ne vous regarde en se disant : qu'est-ce que c'est celui-la... D'ou sort-il ?...
Et dans les magasins, notre accent typiquement franchouillard nous fait reperer tout de suite, mais pas pour se moquer, mais pour demander : de quel pays etes-vous ? Et lorsqu'on repond : de France, il n'est pas rare qu'on nous dise, les yeux revulses, la figure pamee de plaisir : Ah... Paris...
Eh oui... Il faut s'y faire... Pour tous, la France se resume a Paris.. et j'ai beau leur dire que la France, ce n'est pas seulement Paris, rien n'y fait... et ces braves gens sont tout heureux de repondre a notre "au revoir" par un au revoir tres tinte d'australianisme... (je sais, j'ai invente un mot nouveau... et alors ?...)
Lorsque je suis en voiture avec Hugues ou Agnes, premiere surprise : ils roulent a gauche... Je le savais... of course... mais je vous asure que cela fait bizarre de voir toutes ces voitures qui arrivent sur vous a votre droite... jusqu'au moment ou elles passent a droite...
On realise alors qu'on est en Australie... ou dans un pays anglophone. D'ailleurs, les voitures ont le volant a droite... et cela ne me change pas puisque je m'assois... a gauche... comme en France...
A ce sujet, on rencontre peu de voitures francaises. J'ai du en voir trois ou quatre en deux semaines, Peugeot et Citroen. La plupart sont japonaises, Toyota, ou coreennes, Hyundai, quelques allemandes, Mercedes, Opel...
Les automobilistes sont bien disciplines et on n'entend aucune appellation non controlee... courante en France. On attend sagement que cela degage, personne ne semble nerveux.
Oui, c'est vraiment une vie differente, plus detendue, plus relax. Certes, je ne vois qu'une petite partie du pays, mais je crois que les Australiens sont moins agites que nos compatriotes...
A ce regime, nous deviendrons de vrais Australiens, calmes, paisibles...
Nous sommes bien loin de la febrilite qui agite notre village gaulois... nous sommes en dehors des querelles qui bouillonnent au sein du microcosme national... nous prenons le temps de vivre... et cela fait du bien... 











Je remets cette photo car celle que j'avais reussi a coller sur le precedent texte (par un miracle qui m'echappe encore...) etait vraiment petite ;  Hugues m'a montre comment faire... et j'espere que cette fois c'est bon...


Le Hop skip & jump etait aussi bien petit... Le voici a une taille plus normale...Il est arrete ici devant le wharf de Manly, la ou les bateaux font la navette entre Manly et Sydney.





Bref, la vie s'ecoule tranquillement, sous un beau soleil de fin de printemps. Aujourd'hui, la temperature est de 27 degres, et plus dans les jours a venir.
Pour un mois de decembre, ce n'est pas mal...















Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 02:57

Notre principale occupation (pour le moment...) consiste a conduire Clovis a l'ecole de Manly Village Public School, qui se trouve a environ 3 km de la maison. Il y a evidemment aussi le retour...
Mais commencons par le debut. Le matin a 8h30, nous sommes sur le trottoir en face de la maison pour attendre le car qui doit nous conduire. C'est un petit car Toyota de "24 places assises exclusivement". En effet, on n'accepte personne debout.
C'est le fameux "Hop Skop and Jump" dont je vous ai parle : Hop, on lui fait signe et il s'arrete a la demande partout,  skip and jump, nous sautons dedans... enfin presque... Il fait une boucle qui demande exactement une demi heure, il repasse donc au meme endroit toutes les 30 minutes. Le voici d'ailleurs...
04292.jpg
Le car nous laisse pres du Wharf de Manly,  d'ou partent les bateaux qui traversent la baie pour rejoindre Sydney. Nous n'avons pas encore pris ce bateau... Chaque chose en son temps...
Il nous reste environ 200 m a parcourir pour aller a l'ecole. Il est 8h45, il y a deja des eleves dans la cour. Les jeux sont les memes que ceux de chez nous, ou presque... Jeux de balle, une petite balle en caoutchouc et qui rebondit beaucoup, que les enfants lancent sur le sol pour qu'elle rebondisse et que les camarades doivent rattraper. Ce jeu fait fureur...
9h10: une sonnerie retentit et tous les eleves se reunissent dans la cour par classes et s'assoient sur le sol. En cas de pluie, les enfants ne s'assoient par terre et la ceremonie est ecourtee. J'ai oublie de vous preciser qu'ils sont tous en uniforme, culotte courte bleue et T-shirt vert ou blanc selon les jours, pour les garcons, la meme tenue pour les filles, ou une petite robe bleu et blanc, le tout surmonte d'un immense chapeau bleu ou d'une casquette de meme couleur. Aux pieds chaussures noires ou  tennis pour les jours de sport. Il ne s'agit nullement d'un uniforme strict comme on en voyait l'autre siecle dans les ecoles anglaises du temps de Dickens... C'est plutot une harmonisation de la tenue. Pas de jaloux, tout le monde est habille de la meme facon...
9h15 : une dizaine d'eleves se sont places devant leurs camarades et levent un bras. C'est la facon d'obtenir le silence. La directrice, ou une institutrice, s'est placee egalement devant et leve aussi le bras. Tres vite les conversations s'arretent. Pour montrer qu'ils font silence, les eleves levent aussi le bras. Elle salue alors les enfants qui lui repondent : good morning, Miss Black. (c'est le nom de la directrice).

Elle leur dit alors quelques mots pour leur rappeler les valeurs du travail, de la discipline, ou d'autres bonnes paroles, et tous se levent pour se tourner vers le mat ou va etre hisse le drapeau australien, tandis que tous se decouvrent.
Losque le drapeau flotte au haut du mat, les institutrices, qui ne sont pas loin, prennent possession de leurs ouailles... et chaque classe, en rangs par deux,
tranquillement, se dirige vers les batiments.
04289.jpg


En admirant cette belle organisation, je pensais aux efforts depenses par certains collegues pour obtenir le silence... Essayez donc cette methode : levez le bras et attendez... Mais il faut d'abord expliquer la regle du jeu...
Nous laissons alors Clovis a son labeur et rentrons par le meme moyen, non sans avoir fait quelques courses.

L'apres-midi a lieu l'operation inverse : le retour. Nous sommes dans la cour un peu a l'avance a cause des horaires du bus. La sortie a lieu a 3h15 pm (15h15, mais ici on ajoute am pour les horaires avant midi, et pm pour apres midi). Voici Clovis, heureux de nous retrouver.
Nous retrouvons notre hop skip and jump devant le Wharf et retour a la maison.
Il est en classe 1 S, equivalent du CP, il a quelques mots a copier le soir sur son cahier et chaque semaine un petit texte a rediger, en anglais... of course... Il se debrouille bien en anglais, il a bien fallu qu'il s'y mette et au debut c'etait difficile pour lui car il ne comprenait pas grand chose. Il a fait d'enormes progres. Chacun sait qu'on apprend bien une langue au contact de ses camarades, au moins autant qu'avec un maitre... L'anglais de la cour d'ecole en quelque sorte...
Ici, l'anglais est donc la langue nationale, mais attention : l'anglais australien, fortement tinte d'un accent puissant qui deforme les mots, pour nous, pauvres Francais, qui avons appris l'anglais d'Oxford et de Cambridge... pas tres bien d'ailleurs...
Clovis a deja le bon accent, et je ne vous parle pas de Sydney qui parle comme un parfait australien de 3 ans...

Voila comment se passent nos journees, en attendant les grandes vacances, le 19 decembre.

To be continued... comme on dit ici...















Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 01:03

Le moment du depart etait venu. Les jours precedents avaient ete fatigants car il fallait penser a tout : une absence de 5 mois,  ca se reflechit... si l'on ne veut rien oublier... Heureusement les amis etaient la...
Rien oublier ? Le matin du depart, le jeudi 19 donc, Daniel vint nous chercher pour nous conduire a la gare. Rien oublie ? me dit-il. L'eau chaude...
Nous avions oublie de fermer l'eau chaude... Heureusement que Daniel etait la...
Je passe sur le voyage en train, banal... et nous voici vendredi 20 a Roissy. Nous etions devant le comptoir de notre compagnie, Cathay Pacific, une Cie de Hong-Kong. Delivrance rapide des billets, nous etions les premiers ou presque. Nous passons de l'autre cote... non du miroir... mais de la frontiere separant ceux qui partent et ceux qui restent.
Passage a la police et la douane. Fouille au corps... des fois que nous transporterions des explosifs... Non, nous n'en avions pas...
Nous voici dans le territoire du "duty free", et nous n'avons pas remarque que c'etait moins cher...
Embarquement, nous entrons dans un gros car... en fait, un boeing 747-400 ou nous sont attribuees des places sur le cote,  les deux places exterieures. Il y avait dont quelqu'un pres du hublot, un jeune sympathique de nationalite indefinie et qui ne parlait qu'anglais et avec lequel nous avons eu au cours du voyage une conversation... succinte faite de gestes et de yes... ah... hum...
L'avion roule doucement sur la piste afin de rejoindre son aire d'envol. Soudain, les moteurs s'emballent, tout vibre, nous nous tassons sur notre siege, puis plus rien. Nous volons...
Le bruit se calme un peu, mais nous aurons durant tout le voyage le ronronnement des moteurs. Notre avion n'est pas un planeur...
Distribution de couvertures, cache pour les yeux, et bientot le repas
En fait, nous avons mange presque tout le temps... Les hotesses etaient "aux petits soins" pour les passagers. Devant chaque siege, un ecran de tele permettait de voir des films, la tele, d'ecouter de la musique, etc...
A travers le hublot que notre voisin aimable nous laissait regarder, nous ne voyions qu'une mer de nuages. De temps en temps, nous nous levons pour se degourdir les jambes et il faut preciser que les places sont plutot exigues...
Et la il se passa une chose extraordinaire : a 16 h il faisait nuit. Cependant nous ne dormimes pas... On nous occupe en nous servant un copieux petit dejeuner avant d'atterrir.
Bref, voici Hong-Kong, au bout de 11h30 de vol. Il est 7h30, heure locale (minuit et demi en France). Changement d'avion, notre escale ne dure qu'une heure et demie et l'aeroport est immense. Cependant, c'est bien indique et grace a quelques "indigenes" complaisants, nous arrivons facilement devant la porte 29 ou nous attend l'avion pour Sydney.
Embarquement a 9h am. C'est un Airbus A 330 et nous sommes dans la partie centrale, mais sur le bord. Et voici un nouveau petit dejeuner, avec oeufs frits etc... Les hotesses sont aussi prevenantes. La courtoisie des Asiatiques est connue, elle est ici verifiee.
Le temps passe tant bien que mal. Nous dormons un peu, et voici un nouveau diner... J'avoue que l'appetit n'y est plus... le dernier petit dej' n'etant pas tres loin..
Sur l'ecran de notre tele individuelle nous suivons la marche... je veux dire le vol... de l'avion. Nous survolons l'Australie mais Sydney est encore loin...
9h pm : atterrissage a Sydney. Cela fait en tout 20h30 de vol et 1h30 d'escale. Formalites de police et de douane sans probleme et nous nous dirigeons vers la sortie, le coeur battant.
Soudain, j'apercois Clovis et Hugues, tandis que Janine les cherche plus loin... Ils n'ont pas pu venir tous les quatre, leur voiture n'ayant que quatre places.
Il fait nuit noire, la nuit tombe de bonne heure ici, malgre que nous soyons au printemps.
Apres un voyage de 30 minutes environ dans la confortable voiture de Hugues, nous voici chez eux. Nous sommes enfin reunis...
a suivre...



Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 02:04

Famille et amis, bonjour,
Ca y est, vous voici sur notre blog... Vous avez reussi l'epreuve...
Je voulais simplement que ce matin (pour vous...) vous trouviez quelque chose a vous mettre sous les yeux...
Pour le reste, vous attendrez lundi...
Comme je l'ai dit, tout va bien, mais il fait chaud : 34 degres aujourd'hui... Pourtant, il a fallu assumer, c'est a dire aller conduire et chercher Clovis a son ecole sous un soleil saharien... mais dans un petit bus dont je vous parlerai. Je vous indique seulement son nom : le Hop Skip and Jump... Cherchez ce que cela signifie...
A suivre donc
Je glisse quelques rayons de soleil dans ce blog... Cherchez bien...
Avec les amities de Gerard et Janine

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

Présentation

Recherche

Liens