Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 08:06

 

2- Hanoï... ou Ho Chi Minh ville ?...

 

Lorsque nous avons eu confirmation de nos horaires, on nous avait indiqué que l'escale se ferait à Hanoï : une première étape Sydney-Hanoï, puis une seconde Hanoï-Paris. Normal puisque nous voyagions sur Viet Nam Airlines...

Nous voilà donc partis pour Hanoï.

L'ennui, c'est que les indications de vol fournies par la télé de l'avion mentionnaient une arrivée a Ho Chi Minh ville, ex Saïgon... J'avais calculé que le vol pour Hanoï durerait 13 heures. Et voici que la durée du vol jusqu'à Saïgon n'était que de 8 heures... Normal, Saïgon est avant Hanoï... Mais alors, de Saïgon à Hanoï, il y avait 5 heures de vol... Impossible... Et puis, cet avion faisait une escale non prévue...

Toutes ces idées se bousculaient dans ma tête. J'essayai donc de demander aux hôtesses si l'avion allait bien jusqu'à Hanoï. Mais je ne comprenais pas grand chose aux explications données...

Nous verrons bien... En attendant, essayons de dormir un peu. Le siège de la classe affaire est beaucoup plus large et confortable que son homologue de la classe touriste. Il peut s'allonger entièrement jusqu'à une position dite «  bed »... On est un peu penché en avant... les pieds sont un peu dans le vide... mais ça peut aller...

Au bout de 8 heures, l'avion arrive à Ho Chi Minh ville. Tous les passagers se lèvent pour prendre leurs affaires, sauf nous, persuadé que j'étais qu'il ne s'agissait que d'une escale et que la destination finale était bien Hanoï... De plus, les explications fournies n'étaient pas très claires pour moi...

Bref... Il a bien fallu quitter l'avion car c'était le terminus, il n'allait pas à Hanoï... Il était alors 11 h 30 du soir, heure locale.

Je me posais des tas de questions... lorsque quelqu'un se présenta poussant un fauteuil roulant destiné à Janine. Dans son charabia, je compris « Paris »... Il avait l'intention de nous amener à l'avion pour Paris. Tout espoir n'était donc pas perdu... Le voilà qui part comme une flèche en poussant le fauteuil d'une main et en téléphonant de l'autre... Je suivais tant bien que mal, traînant la petite valise, heureusement à roulettes, un sac à l'autre main et le sac à dos... sur le dos... of course...

Soudain son pas ralentit, et je compris alors que nous avions raté... l'avion pour Paris.

Nous étions trois couples dans cette situation, dont un couple de Français qui avait la chance de parler anglais mieux que moi.

Police, passeports... on nous annonça qu'une voiture nous emmènerait à l'hôtel et que nous partirions le lendemain. Par prudence, la police garda nos passeports, des fois que...

Bref... Sur le coup de deux heures du matin, nous arrivâmes dans un grand hôtel nous pûmes enfin nous reposer.... aux frais de la compagnie... bien entendu.

J'avais cru comprendre que le prochain avion n'était qu'à 22 h 30 le lendemain. Mais tout cela demandait confirmation. Une nuit de sommeil dans un vrai lit était la bienvenue...

A suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Françoise 17/03/2012 11:13

Quelle aventure !!!!!!!

Eh bien je suis le feuilleton retour, quelle galère heureusement vous avez été pris en charge sans trop de problème.

J'espère que Janine récupère tranquillement
Amitiés.

Présentation

Recherche

Liens