Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 13:24

Il y a tant de choses dans la vie auxquelles nous sommes habitués et sur lesquelles nous ne nous posons plus de question...

Tiens ! Au hasard... la bouteille de vin : pourquoi fait-elle 75 cl et non 1 litre ?

C'est vrai ça !... Oui, pourquoi ? Voilà une question qu'elle est bonne... comme disait... vous voyez qui ?... Des bouteilles d'un litre ont certes existé, mais sauf exception, on n'en trouve plus.

Quand la contenance de la bouteille de vin a été normalisée au XIXè siècle, on a imaginé des tas de raisons, aussi sottes que grenues les unes que les autres... (eh ben oui... ne dit-on pas « c'est sot et grenu » ?... c'est du moins ce que prétendait un de mes voisins...)

Donc disais-je... on a assuré que cela correspondait à la capacité pulmonaire d'un souffleur de verre ! Vous savez, celui qui souffle le verre pour fabriquer... entre autres... des bouteilles... Mais si c'était vrai, le pauvre en expirant sa capacité pulmonaire totale, expirerait pour de bon à chaque bouteille... et il faudrait le remplacer... Ce n'est donc pas cela...

On a avancé également qu'il s'agissait de la consommation moyenne au cours d'un repas... Alors là... ou c'est trop... ou c'est trop... peu... Passons à autre chose...

On disait aussi : c'est la meilleure façon de conserver le vin... La preuve, c'est que le vin premier prix est vendu dans des bouteilles d'un litre... C'était vrai il y a quelques décennies comme je l'ai dit et ces bouteilles d'un litre étaient appelées « bouteilles à étoiles » … Vous-en souvenez-vous ?... Mais il y a belle lurette qu'elles ont disparu... Exit donc cette explication...

Enfin, on parlait d'une facilité de transport... Si tel avait été le cas, il aurait fallu fabriquer des bouteilles... non point rondes... mais parallélépipédiques... certains diraient... carrées... ou cubiques ! Ainsi on aurait pu les empiler les unes sur les autres... Mais, comme disait mon ancien prof de maths : « Si c'est rond, c'est point carré ! »... Nous avons certes eu les cubis beaucoup plus tard... mais d'une contenance nettement plus grande. Cette explication ne vaut donc pas plus que les autres... Alors ?

Alors, eh bien je vais vous le dire... mais vous ne le répéterez pas !... C'est de la faute aux Anglais ! Mais oui, rappelez-vous : pendant de longues années, une partie de la France a été occupée par les Anglais ! La guerre de cent ans... cela ne vous dit rien ?

Bref ! Les Anglais occupaient principalement l'Aquitaine. On sait depuis longtemps qu'ils n'ont jamais voulu rien faire comme les autres... même s'ils ont emprunté à notre belle langue beaucoup plus de mots que nous à la leur... Disons-le tout net : ils n'avaient pas le même système de mesure que nous ! Et cela même si ce système s'appelait « avoirdupoids » ! Et cette expression vient directement de l'anglo-franco-normand « aveir de peis »... Mais poursuivons...

Donc disais-je... leur unité appelée « gallon impérial » valait très exactement 4,54609 litres. Vous devinez je pense le problème que ce nombre « abracadabrantesque »... provoquait quand il fallait calculer la quantité de vin de Bordeaux transporté en barriques !

Les barriques contenaient exactement 225 litres, soit 49,46 gallons... Allez, ne chipotons pas et mettons 50 gallons, ce sera plus simple !

Il se trouve aussi que 225 litres correspondent à 300 bouteilles de 0,75 litre. Une autre contenance pour la bouteille n'aurait pas donné un nombre aussi net que 300... ne cherchez pas !

Vous aurez compris que faire des calculs avec 300 est nettement plus facile qu'avec 225 !

Donc je résume : on avait une barrique de 50 gallons et 300 bouteilles. Celui qui commandait 50 barriques savait qu'il aurait 15 000 bouteilles. Cette pratique s'est étendue à tous les terroirs vinicoles. La champenoise aussi fait 75 cl !...

De plus, un gallon correspondait à 6 bouteilles, à quelques centilitres près... Cela explique que de nos jours les caisses ou cartons de vin sont généralement vendus par 6 ou 12 bouteilles. CQFD !

A ce moment de mon explication, je dois moduler un peu mon propos... Parfois les bouteilles appelées « trois-quarts » ont une contenance plus proche de 70 centilitres que de 75... En effet, il existe un moyen de ne pas augmenter les prix, c'est de diminuer la contenance ! Re-CQFD ! Je ne dis pas que cette pratique est appliquée partout, mais elle existe ou a existé.

Voilà, vous saurez tout ! Et... comme dit la sagesse commune : à consommer avec modération... of course !...

Allez, à plus...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens