Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 00:56

 

Je vous avais dit la derniere fois (il y a deux ans...) qu'il y avait des cotes avec des pentes tres prononcees. Nous etions alors plus pres de la mer.

Ici, dans le Bush, les cotes sont aussi... vertigineuses...

Vous donner le pourcentage de la pente est difficile mais j'avancerais quelque chose comme 40 ou meme 45 %...

 

Pour conduire Clovis au tennis, j'emprunte une route qui comporte un passage tres pentu. Quand je le monte, je vois bien que la pente est raide car je dois retrogader et passer en seconde.

Mais c'est dans l'autre sens que la sensation est au maximum... On arrive sur un faux plat legerement en descente et un panneau vous previent :

 

DSC07196.JPG

 

J'ai rarement rencontre ce panneau, pourtant les pentes raides ne manquent pas. Ici, ce doit etre "gratine" !

Ca l'est ! ! !

 

Ces deux photos rendront imparfaitement compte de la realite... mais je vous demande de me croire. Quand on arrive au sommet et qu'on bascule... non dans le vide... mais dans le trou... on croit etre dans les... "montagnes russes"... a la foire St Gilles a Flers... (ou ailleurs... of course...)

 

 

 

DSC07193.JPG

 

 

DSC07194.JPG

 

On voit la route qui continue au loin, en remontant... bien entendu... Dans la descente, il est prudent de freiner car d'abord la vitesse est limitee a 60 km/h, ensuite  dans le bas se trouve un rond point qu'il ne faut pas aborder a vive allure.

 

D'ailleurs, il est l'heure d'aller chercher Clovis a son tennis.

Je vais me payer une nouvelle partie de "montagnes russes "...

 

Qu'est-ce que j'ai comme chance ! ! !

 

Allez, a plus...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Christian 21/01/2012 21:43

Bonjour à vous et profitez bien de la vie de famille et du pays austral. C'est vrai que derrière chez les vôtres, on croirait voir une forêt du Jurassique de l'ère secondaire... Ici, ce sont les
températures qui viennent de nous jouer leur couplet "montagnes russes" ces derniers jours. Les bourgeons trop en avance dans la douceur ont pris un sérieux coup de froid. Le redoux voit prospérer
certains virus gêneurs...
Amitiés.

Présentation

Recherche

Liens