Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 04:38

Je voudrais maintenant vous narrer brievement l'histoire de la premiere flotte qui arriva en Australie en 1788 et fut le point de depart de la colonisation.
En 1783,  Londres etait une ville de pauvrete et de desespoir pour beaucoup. Les cambrioleurs, pickpockets, mendiants en tous genres pullulaient et pour ceux qui etaient pris, la punition etait la mort, sauf exception. Pour ceux qui echappaient au gibet, il y avait la deportation en Amerique.
Mais les colonies americaines avaient obtenu leur independance en 1776, grace a la France, on ne le dit pas assez... Certes les Americains sont venus a notre aide en 1917 et 1944... mais si nous ne leur avions pas donne le coup de pouce indispensable en 1776, ils seraient sans doute restes sous la coupe de sa Majeste britannique... Il fallait que ces choses-la fussent dites.

Il etait donc devenu indispensable de trouver un autre endroit pour expedier les pauvres heres, loin de preference...
En 1770, le capitaine Cook avait decouvert l'Australie... enfin, un peu de l'Australie, puisqu'il avait touche terre a Botany Bay, legerement en dessous de Sydney, et pris possession de la terre au nom de son roi. Il l'avait appelee Nouvelle Galles du sud.
De retour en Angleterre, il avait vante les louanges de cette nouvelle terre dont on admit qu'il etait le decouvreur, bien qu'elle le fut 160 auparavant...
Voila une terre superbe pour une nouvelle deportation, riche d'apres Cook, et surtout lointaine...
C'est ainsi que le 13 mai 1787 une flotte de six navires quitta Portsmouth, transportant plus de 750 prisonniers, hommes, femmes, enfants, coupables du plus petit larcin au crime le plus crapuleux... 550 marins et soldat les accompagnaient avec femmes et enfants. Le commandement en fut confie au capitaine Arthur Philipp, qui avait deja fait ses preuves en transportant des prisonniers de Lisbonne au Bresil, alors qu'il servait la couronne portuguaise.
la flotte fit escale aux Iles Canaries, afin de s'approvisionner en fruits et legumes frais. Nouvelle escale d'un mois a Rio de Janeiro pour reparer les navires et embarquer du materiel ainsi que diverses varietes de plantes et graines pour leur futur territoire.
Le passage du Cap de Bonne Esperance se fit en octobre avec une nouvelle escale a Table Bay pour prendre des chevaux, moutons, chevres et poules.
Leur premier Noel depuis leur depart se passa au milieu de l'Ocean Indien. Ils arriverent a Botany Bay le 18 janvier. Les constatations de Cook s'avererent fausses, la terre etait inhospitaliere. Deception... S'aventurant un peu plus au nord, Philipp decouvrit la baie de Sydney, qu'il appela Port Jackson, le meilleur port du monde... dont je vous ai deja parle... C'etait le 26 janvier 1788 et depuis, cette date a ete retenue comme fete nationale australienne (L'Australian Day)
Pourtant, si le drapeau anglais flottait au vent, et si les officiers trinquaient a la sante de "Sa Gracieuse Majeste", rien n'etait regle... Les hommes, "convicts" et les autres, se mirent immediatement au travail  pour rendre l'endroit un peu plus habitable, et Philipp, promu gouverneur, l'appela Sydney en honneur du secretaire d'Etat Lord Sydney...
Le voyage avait dure 8 mois, les navires avaient parcuru 24 000 km. Durant ces longs mois, au cours desquels les hommes etaient entasses dans des conditions d'hygiene inexistantes, plus de 40 moururent, tandis que 7 bebes naquirent...
C'est alors que Philipp realisa l'enormite de la tache qui l'attendait... Beaucoup de prisonniers etaient trop vieux ou trop jeunes pour travailler, ou encore trop paresseux... Les conditions ideales vantees par Cook n'etaient pas au rendez-vous, les plantes et graines plantees ou semees ne pousserent pas, les chiens sauvages, les dingos, mangerent de nombreux moutons ou poulets.  Pendant deux ans, ce fut une lutte incessante pour survivre.
En juin 1790, une nouvelle flotte arriva a Port Jackson avec de nouveaux prisonniers et des provisions. La vie reprenait son cours...
Peu apres, la plupart des "convicts" furent liberes et recurent une parcelle de terre afin de s'installer avec leur famille.
La plupart sont devenus de respectables membres de la communaute...
Voila, vous en savez un peu plus sur l'Histoire de l'Australie...
(realise d'apres le livret d'Alain Boardman, illustre par  Roland Harvey, "The First Fleet", traduction... de Gerard Nedellec...)
To be continued...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

millet 24/12/2009 17:52


Bravo pour votre blog, les commantaires judicieux et les photos.Joyeux noel à tous, nous nous préparons pour la veillée.Nous avons aussi des photos de patagonie ou Dominique er Christian Weber
randonnent pour 3 semaines; il y a aussi de magnifiques points de vue.A bientôt, la suite de vos aventures.


Présentation

Recherche

Liens