Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 08:47

 

Guillaume le Conquérant, 7è duc de Normandie et roi d’Angleterre, est né à Falaise vers 1027, de Robert II dit le Magnifique et d’Arlette. Chacun sait cela…

En 1837, les Falaisiens voulurent élever une statue au plus illustre de leurs concitoyens. Le président du comité, M. de Brébisson, ainsi que son animateur le docteur Delange, désiraient une statue équestre en bronze, beaucoup plus grande que celle d’Henri IV à Paris. Oui, mais pour cela il fallait de l’argent, beaucoup d’argent.

Tous les Falaisiens mirent la main à la poche : riches et moins riches, gens modestes, ouvriers, commerçants, industriels. L’évêque de Bayeux, Monseigneur Robin, versa également son obole pour que la statue élevée au plus glorieux fils de la ville puisse voir le jour. Le roi Louis-Philippe lui-même crut de son devoir de participer à cette entreprise.

Hélas ! Les fonds recueillis ne furent pas à la hauteur des espérances des promoteurs. Uns statue équestre en bronze, cela coûte très cher ! En désespoir de cause, on envisagea de la faire en fonte…

Mais tout cela avait duré de longues années. La Révolution de 1848 renversa le roi Louis-Philippe. Lui succéda la Deuxième République à la tête de laquelle le peuple élut le prince Louis Napoléon Bonaparte.

Inutile de dire que durant ces événements le comité d’érection de la statue avait eu « d’autres chats à fouetter »… si je puis me permettre cette expression familière.

La situation étant redevenue normale, le comité reprit son bâton de pèlerin afin de trouver d’autres financements. L’idée de la statue en fonte ne faisait pas l’unanimité. Le prince-président sollicité accepta de débloquer des fonds. Le comte de Chambord en fit autant (ex « enfant du miracle », ex duc de Bordeaux, futur Henri V… qu’il ne sera jamais à cause de son entêtement à rétablir le drapeau blanc des rois de France…).

On put alors couler la statue en bronze d’après l’œuvre de glaise de Louis Rochet.

L’inauguration eut lieu en 1851 sur la place de la Trinité devant trente mille Falaisiens enthousiastes. On chanta le Chant des Normands de Julien Travers sur une musique du Caennais Esprit Aubert. Le soir un immense banquet par souscription rassembla beaucoup de monde. Le lendemain un feu d’artifice sera tiré sur le Mont Mirat et des bals se dérouleront un peu partout.

La statue avait fière allure. Mais pourquoi avoir gratifié Guillaume d’une moustache gauloise qui le faisait plus ressembler à Vercingétorix… qu’à l’image qu’en donne la Tapisserie de Bayeux… justement ? On sait que les Normands avaient le visage lisse comme une pomme…et la nuque rasée. C’était peut-être pour faire « couleur locale »… à moins que ce ne soit pour complaire au prince-président et sa moustache… déjà impériale…

Gérard Nédellec


A plus...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens