Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 07:54

 

Avec un léger retard... je viens vous parler du 1er avril... J'avais pourtant ce texte sous le coude depuis un bon moment puisqu'il est paru dans l'un de mes multiples almanachs... Le voici donc...

 

L’année commençait autrefois le 1er avril. Le roi Charles IX décida en 1564 qu’elle commencerait désormais le 1er janvier. Les étrennes du 1er avril glissèrent donc vers le 1er janvier. Cependant, on continua à offrir le 1er avril des cadeaux fantaisistes et à se livrer à des plaisanteries. Peu à peu ce jour devint celui des mystifications en tous genres…..

Il est des gens pour qui le 1er avril dure toute l’année…..Ainsi, un certain Poinsinet, prince des naïfs, roi des jobards…..Il vivait au XVIIIè siècle et son entourage passait son temps à le berner.

Un jour, on l’avertit qu’il avait été choisi pour être le précepteur d’un jeune prince russe. Pour cela, il devait se rendre à Saint-Pétersbourg. Notre naïf crut ces sornettes. Mais auparavant, lui dit-on, il devait apprendre le russe…..évidemment !

On lui trouva donc un professeur “ ès russe ”. Pendant six longs mois, Poinsinet prit consciencieusement une leçon de russe chaque jour. Au bout de ce temps, il se déclara prêt à partir, car il parlait parfaitement le russe.

C’est alors que les farceurs lui révélèrent qu’il n’avait jamais été engagé comme précepteur, et qu’en fait de russe, il avait appris…..le breton !……

Ne croyez pas que la crédulité est le privilège des modestes, des simples….Charles Weiss, historien et étymologiste, reçut un 1er avril (il aurait quand même dû se méfier !….) un mot d’un étudiant lui annonçant qu’on venait de découvrir sur un vieux puits une étrange inscription pour laquelle il demandait ses lumières. La voici :

RES

ER

VO

IR

Notre éminent savant, après de longues recherches, décréta que le puits avait été creusé par les Romains et que l’inscription signifiait : “ RESpublica ERigere VOluit ad IRrigandum ” (la République a voulu construire pour arroser). Il recevait le lendemain un second mot de l’étudiant, lui disant qu’il s’était trompé et qu’il fallait lire RESERVOIR…….

Remontons un peu le temps. Nous sommes sous le règne de Louis XIV. Des farceurs s’introduisirent, un 31 mars au soir dans la chambre du marquis de Grammont qui dormait profondément. Ils lui prirent ses vêtements que des tailleurs décousirent et recousirent plusieurs tailles en dessous.

Le lendemain 1er avril, lorsque le marquis voulu s’habiller, il s’aperçut avec épouvante qu’il ne pouvait passer ses habits trop petits. Sa terreur augmenta lorsque ses amis lui dirent en le voyant qu’il était tout enflé. Ils lui conseillèrent de se coucher et d’appeler un médecin, qui se présenta bientôt.

C’était, on l’aura compris, un membre de la conspiration…..Il l’examina gravement et écrivit sur une feuille sa prescription : “ Accipe cisalia et dissue purpunctum. ” Ce qui signifiait tout simplement : Prends des ciseaux et découds ton pourpoint…..

Ah mais !…..On savait peut-être rire autrefois, mais cela n’empêchait pas d’avoir des lettres !…..

 

A plus...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens