Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 23:38

Vendredi 30 decembre, nous sommes alles a North Sydney ou est enterree Mary Mackillop, une religieuse australienne, la premiere qui a ete canonisee le 17 octobre 2010 par le pape Benoit XVI.

Voyage en train jusqu'a North Sydney, qui est situe dans le nord de Sydney comme on a compris je pense...

Cette nouvelle sainte a vecu principalement au XIXe siecle et un peu au XXe.

A l'entree du couvent, une statue de la sainte.

 

 DSC07076

 

Sa vie merite d'etre rappelee... c'est ce que je vais faire, en m'inspirant d'un petit feuillet en francais, le seul que nous ayons trouve, mais c'est deja ca... la France est tellement loin et les visiteurs francais ne doivent pas etre nombreux... La traduction est... approximative, mais je vais vous la restituer... correctement...

Mary Mackillop est nee a Melbourne le 15 janvier 1842 dans une famille d'immigrants ecossais. Ainee de 8 enfants, elle a tres vite du travailler pour aider sa mere et s'occuper de ses freres et soeurs.

 Elle a ecrit a ce sujet : " Mon enfance a ete une vie de soufrance et ma maison, quand j'en avais une, etait bien malheureuse." 

En effet, son pere a connu des revers de fortune dus a des imprudences financieres. La famille devait donc subvenir aux besoins de ses membres par ses propres moyens.

C'est pourquoi, quand elle eut 16 ans, c'est elle qui devint la principale source de revenus de la famille. Elle travailla d'abord comme gouvernante, puis comme vendeuse, et finalement comme maitresse d'ecole a Portland dans l'Etat de Victoria.

En 1866. elle allait rencontrer celui qui donnera un sens a sa vie : le Pere Julian Tenison Woods. Il lui conseillera d'enseigner dans une nouvelle ecole a Penola, petite ville situee dans le sud-est australien.

Il s'agissait d'une ecole d'un genre nouveau pour l'epoque, dans laquelle l'enseignement etait gratuit pour tous. 

Inutile de dire que cette ecole connut un succes immediat. Bientot, Mary fut rejointe par des jeunes femmes devouees. C'est ainsi que se forma la premiere congregation des Soeurs de Saint Joseph, le premier ordre religieux forme par un Australien, et qui plus est, une Australienne.

Leur but etait de repandre l'education dans tous les milieux, les plus defavorises tout d'abord, car c'est dans ces milieux qu'elle manquait le plus.

Les petites soeurs se disperserent un peu partout, vivant parmi les gens qui avaient le plus besoin de leurs services, c'est a dire les plus pauvres. Elles n'hesitaient pas a loger dans des conditions plus que rudimentaires : dans des tentes, des cabanes, des baraques...

Maie les catholiques etaient a cette epoque tres conservateurs et voyaient d'un oeil soupconneux ces jeunes religieuses qui vivaient au milieu des desherites. Quelle horreur ! Leur fraicheur d'esprit, leur enthousiasme, leur esprit de pauvrete allait a l'encontre de ce qu'enseignait alors l'Eglise. Cela pertubait la hierarchie, les eveques principalement,  et leur donnait sans doute mauvaise conscience... Il fallait tuer cette initiative avant qu'elle ne prenne trop d'importance. Il en allait de leur petit confort personnel...

L'eveque d'Adelaide, dont le nom merite d'etre donne ici : Mgr Sheil, decida d'excommunier la future sainte... et de dissoudre son ordre ! Aussi sec !

Les grands moyens !

Mais... cette decision maladroite et totalement injustifiee emut les gens de bien de tous milieux sociaux. lls deciderent d'unir leurs forces pour soutenir Mary pendant ces moments difficiles. Citons en vrac ( car eux aussi meritent d'etre cites, mais pour des raisons inverses...) Emmanuel Solomon, membre de la religion juive, Joanna Barr Smith, de la religion protestante, et meme des Peres Jesuites, qui eurent le courage de desavouer ainsi l'eveque...

La justice l'emporta finalement, l'excommunication fut levee, l'ordre des religieuses fut retabli et le travail put reprendre.

Mais cet episode malheureux avait appris une chose importante a Mary : pour continuer, son ordre devait imperativement obtenir l'approbation officielle de l'Eglise pour ne plus etre a la merci d'un "petit potentat ecclesiastique local"...

Pour cela, il fallait aller a Rome voir le pape. Long et couteux voyage... Mary dut mendier pour se payer ce voyage qu'elle entreprit sous un nom d'emprunt : elle se fit passer pour une veuve.

Arrivee a Rome, elle fut recue par le pape Pie IX, l'histoire ne dit pas comment... car pour etre recu par le pape, il faut... au moins... l'aide du ciel...

Pie IX approuva la Constitution de l'Ordre, benit sa fondatrice et lui accorda le droit de choisir sa propre voie, ce qui la degageait de l'emprise eventuelle de l'eveque du lieu...

Pour son retour, elle fut accompagnee par des jeunes Irandaises qui voulaient se joindre a elle et faire partie de sa congregation australienne.

Des refuges pour personnes agees et des sans logis furent crees. Des nouvelles ecoles furent ouvertes dans le Bush et au milieu des communautes agricoles, ainsi que dans les camps regroupant ceux qui construisaient les voies ferrees, et encore ceux qui travaillaient dans les mines.

De nouvelles misssions furent ouvertes en Nouvelle Zelande.

Mary eut une attaque cerebrale en 1902. Tous les soucis l'avaient usee prematurement.

Elle mourut au couvent de North Sydney en 1909.

 

(A suivre...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Sylvie et Christian de l'Anjou 01/01/2012 22:24

Nous vous souhaitons également un excellent début d'année en compagnie de vos proches. Bon séjour dans ce merveilleux pays !!!!

Présentation

Recherche

Liens