Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 08:47

 

Scène 5

 

Madeleine

Tiens ?… Vous vous embrassez encore ?…

 

La Marie

Comment cela, encore ?…Tu nous a vus nous embrasser souvent ?

 

Madeleine

Oh ! Mais… Vous faites ce que vous voulez ! Cela ne me dérange pas !…

 

La Marie

Je te remercie !… Mais…Pourquoi dis-tu encore ?…

 

Madeleine

Je voulais dire : vous vous embrassez encore… à votre âge… Je croyais qu'on ne s’embrassait plus… qu’on était trop vieux pour cela !….Ça fait drôle de voir deux vieux s’embrasser…..

 

Le père (suffoquant)

Deux vieux !… Non mais !… Tu as vu la jeunesse d’aujourd’hui comme elle nous assaisonne !…

 

Madeleine

Mais… vous êtes vieux !…

 

Le père (en aparté)

Entre la mère qui me rajeunit et la fille qui me vieillit, j’ai l’air fin, moi !… J’ai le choix entre la barboteuse et le fauteuil roulant ! Choisissez, Messieurs-dames !… l’homme à transformations !… Je gazouille… ou je bafouille… à gueu à gueu… ou bla bla bla… Je bave… ou je bave… Là, c’est pareil ! (à sa fille) Tu nous trouves donc si vieux que cela ?…

 

Madeleine (se rendant compte qu’elle a parlé un peu vite )

C’est à dire… vous êtes pas complètement gâteux… Non, mais c’est vrai… Vous êtes encore acceptables… Vous n’êtes pas vieux vieux vieux… mais seulement… vieux… enfin… âgés… je veux dire… vieux quoi !… Comment dire les choses autrement ?…

 

Le père

Arrête ! Sinon nous allons nous sentir décrépits, séniles, bref, hors d’usage, hors service…

 

Madeleine

Vous êtes quand même… plus vieux que moi !…

 

Le père

Là, tu as raison ! On n’a encore jamais vu des parents plus jeunes que leurs enfants !… C’est ce que je disais à ta grand-mère il y a peu. Mais à l’allure où vont les choses, je ne doute pas qu’on y arrive un jour !…

 

Madeleine

Je ne vois pas comment… Ce sera difficile…

 

Le père

Disons plutôt qu’on verra des enfants plus âgés que leurs parents...

 

Madeleine

C’est la même chose !…

 

Le père

Pas du tout !… A vous entendre, vous, les jeunes, on constate que vous savez bien plus de choses que nous, que vous êtes bien plus en avance que vos parents, que vous avez plus d’expérience que les anciens, bref, que vous connaissez la vie beaucoup mieux que nous ! J’ai bien résumé votre discours ?… C’est bien ce que vous affirmez tous les jours ?… Donc, j’en conclu que vous êtes plus vieux que nous !

 

Madeleine

Tu n’exagères pas un peu, là ?…

 

Le père

A peine !… Sais-tu seulement ce que signifie l’expression « être vieux ? »…

 

Madeleine

Ben… C’est… être vieux !…

 

Le père

Pour toi, c’est une question d’âge.

 

Madeleine

Ben… oui ! Que veux-tu que ce soit d’autre ?… On est vieux… parce qu’on est âgé !…

 

Le père

Mais ma chère enfant, on est vieux à tout âge ! J’ai connu de jeunes vieux… et de vieux jeunes !

 

Madeleine

Je n’y comprends rien !

 

Le père

Je vais essayer de t’expliquer. La vieillesse, c’est dans la tête qu’elle se trouve ! La jeunesse aussi ! On peut avoir pas mal d’années au compteur et être jeune de cœur, avoir l’esprit jeune, raisonner jeune, penser jeune ! Bref, être jeune ! Par contre, il existe des jeunes, et là crois bien que je ne pense pas à toi : tu es quand même trop jeune ; il existe des jeunes disais-je, qui ont un esprit de vieillards !… C’est à dire un esprit étriqué, petit, mesquin, timoré, rétrograde. Des jeunes qui ont peur de leur ombre, qui n’osent rien entreprendre de crainte de se faire manger par le grand méchant loup !… Bref, des jeunes qui ont leur avenir derrière eux.

 

 

Madeleine

Oui bien sûr…. Mais….Moi….je suis jeune ?…

 

Le père

Mais oui, tu es jeune… Tu viens de nous en administrer la preuve éclatante. Reste comme cela ! Mais ne considère pas les gens de notre génération comme des vieillards séniles sous prétexte que tu as 40 ans de moins….

 

Madeleine

Tu me rassures… Et puisque tu parlais du grand méchant loup… Voilà grand-mère !…

 

Le père (riant)

Veux-tu bien te taire ! Impertinente !…


(à suivre...)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens