Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 07:22

 

Une petite histoire qui permettra j'en suis sûr d'introduire plaisamment l'étude des fractions à l'école.... Ce sujet est tellement difficile que j'y apporte ma modeste contribution... Extrait "d'Histoires abracadabrantes"... pas encore publiées... On peut le regretter...

 

 


Désirant me rendre à Thiers, je me dirigeai vers la gare routière d'où partaient tous les cars.

Arrivé devant le guichet, j'entendis le voyageur qui me précédait questionner le préposé.

- « Pardon, Monsieur. Y a-t-il un car pour Thiers ? fit-il en insistant sur les deux noms.

- C'est pour faire des mathématiques ?

- Non, je suis en vacances. C'est plutôt pour un voyage.

- Bon. Ecoutez bien. Sachant que par jour il y a cinq cars pour Thiers, que trois cars dont déjà partis, il reste donc .... un quatrième car et un cinquième car pour Thiers. Cela vous convient-il ?

- Parfaitement. Ce qui me fait donc deux cars pour Thiers... Mais ceci ne me dit pas à quelle heure part le prochain car.

- Au quart !

- Au quart de quelle heure ?

- Au quart de quatre heures.

- Avant ou après ?

- Ni avant ni après : il part juste à l'heure dite.

- Oui, mais cela ne me le dit pas !

- L'heure dite est l'heure exacte à laquelle part le car, c'est à dire le quart. Et il faut être à l'heure, car il part au quart de tour.

- Oui, mais moi, c'est le car de Thiers qui m'intéresse, pas le car de Tours.

- Qui vous parle du car de Tours ? Je vous dis que le car de Thiers part au quart de tour. D'ailleurs, le voici qui passe. Vous repasserez !

- Alors, je l'ai manqué ?

- Oui ! Quand on coupe les cheveux en quarts, on manque le car ! Il vous reste le cinquième.

- Quel cinquième ?

- Le cinquième car ! C'est pourtant clair !

- Et à quelle heure part-il celui-là ? Vous n'allez pas me dire qu'il part au quart lui aussi !

- Mais si ! Tous les cars partent au quart : c'est plus facile à retenir. Quand on demande à quelle heure part le prochain car, on répond : au prochain quart ! Vous avez ainsi la réponse dans votre question. Astucieux, non ?

- Je vois ....Donc, ajouta-t-il en consultant sa montre, le prochain car part au quart, il est la demi, j'ai le temps d'aller en prendre un.

- Deux si vous voulez !

- Bon. Je vais déjà prendre le premier. Donnez-moi un billet demi....tarif...pour Thiers.

- Vous remplissez les conditions ?

- Je l'ignore. Mais avouez que prendre le cinquième car pour Thiers, qui part au quart de tour et au quart, ne l'oublions pas, après avoir manqué le quatrième car qui part aussi au quart, comme tous les cars, cela mérite bien un demi....tarif !

- Bon. …...Le voici. Maintenant, j'irais bien prendre un demi avec vous !

L'employé allait partir, me laissant seul avec les tiers et les quarts, à moins que ce ne soit les cars et les Thiers .....

- Eh ! Monsieur, lui lançai-je. Avant de vous absenter, pourriez-vous me servir ? Vous en avez pour un quart de seconde ....

- Je vous écoute ! dit-il d'une voix administrative.

- Voilà ! .... Je voudrais deux places pour Troyes.

Il me regarda avec stupeur.

- Deux places pour trois ? ...... fit-il en écho d'un air incrédule. Il y en a un qui s’assoira sur vos genoux ?

- Mais non ! Pourquoi ?

- Mais parce que je dois vous donner trois places si vous êtes trois !

- Puisque je vous dis que nous ne sommes que deux !

- Pourtant ..... j'ai bien entendu deux places pour trois !

En prononçant ces mots, deux doigts s'ouvraient à sa main gauche, et trois à la droite.

- Ah ! fis-je en riant, je comprends ! Je voudrais deux places pour Troyes, dans l'Aube !

- Bon.... comme cela, ça va ! Je vous les donne ! ..... Et maintenant, personne ne veut plus rien ? Quatre places pour Sète par exemple ? .... Alors, je ferme cinq minutes et je vous accompagne. J'ai la gorge sèche !

- Moi aussi !…..Si vous acceptez ma présence.... fis-je, ce n'est pas de refus ! »

Nous nous dirigeâmes tous les trois vers le bar "Aux quatre cars" .......

(A plus...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens