Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 07:02

 

Bientôt le grand départ... demain si je ne me trompe pas...

Si je ne fais pas d'erreur, demain nous montons dans le grand train qui nous mènera à Roissy... et vendredi dans le grand « navion »... qui nous véhiculera jusqu'au bout du monde... (un avion, deux navions...)

Ce sera alors la minute M... la seconde S...

Cela vous étonne que je choisisse ces expressions plutôt que... le jour J ou l'heure H ?...

On parle toujours du jour J... de l'heure H... et jamais de la minute M et de la seconde S...

Pourtant, sans secondes, pas de minutes, sans minutes, pas d'heures et sans heures, pas de jours...

Alors, reprenons le problème à la base et disons donc : c'est la seconde S !

Demain à 10 h 05 minutes, ce sera la seconde S !

A moins que le train n'ait du retard... comme cela arrive souvent... Dans ce cas, la seconde S ne sera pas 10 h 05, mais peut-être 10 h 05 minutes 26 secondes...

Cela change tout !

On devine que la seconde est un instant furtif et fugitif qu'il est difficile de saisir car à peine arrivée, la voilà déjà partie... Elle change tout le temps...

Quand on dit : c'est la seconde S, elle est déjà passée !

En clair, on ne peut jamais se trouver exactement à la seconde S !

Le problème est le même, quoique légèrement différent, avec la minute, puisqu'elle dure un peu plus longtemps que la seconde...

C'est sans doute pourquoi, afin de couper court à tous ces ennuis, on dit : c'est le jour J !

Lui au moins dure... toute la journée !

Alors, demain, c'est le jour J ! ! !

(A plus...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens