Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 08:17

 

 

 

Voilà une expression bien familière. Elle a fait connaître au monde entier la cité fondée au VIIè siècle par Tinidor, qui devint évêque de Léon. Mais il faut avouer que son origine est discutable, et discutée. Voici quelques explications.

Autrefois, les princes du Léon étaient de fiers et puissants seigneurs que la modestie n’embarrassait pas….. Sur leurs armoiries figuraient le lion, roi des animaux, le saumon, roi des poissons, le dragon, roi des reptiles, et le soleil, roi des astres. A la fin du XIVè ou au début du XVè siècle, le seigneur du Léon mourut, ne laissant qu’une fille qui se maria à un membre de la famille de Rohan, lequel prit aussitôt le titre de prince du Léon. Il simplifia les armoiries, ne gardant que le soleil. Et pour que cela se vît de loin, il fit installer sur le fronton de son château de Landerneau un disque doré de près d’un mètre de diamètre.

Plus tard, lorsque Louis XIV choisit le soleil pour symbole de sa puissance, le seigneur du Léon de l’époque, en parfait courtisan, remplaça dans ses armes le soleil par la lune, au grand dam des habitants du lieu qui, moins serviles que leur seigneur, dirent : « Nous avions le soleil de Léon, il ne nous reste plus que la lune de Landerneau ! »

L’explication est belle. Il existe cependant d’autres versions, dont celle-ci, peut-être la plus connue. Un gentilhomme de Landerneau se trouvait à la cour de Louis XIV. Une nuit qu’il se promenait dans les jardins de Versailles avec des amis de sa condition, l’un d’eux lui lança, montrant la lune toute pleine :

-« Regardez, mon cher comte, admirez la beauté de la lune !

Et notre Landernéen, pensant au disque en métal argenté situé tout en haut du clocher de l’église Saint-Houardon de Landerneau et qui figurait la lune, répondit ingénument :

- Vous n’avez pas vu celle de Landerneau ! Elle est plus grande et plus belle !….. »

Cette réponse inattendue surprit les courtisans, toujours prêts à se moquer. Ils se répandirent en plaisanteries malveillantes sur la naïveté du comte du Léon. C’est ainsi que "la lune de Landerneau" passa à la postérité !

Voici une troisième version. Autrefois, La ville de Lesneven possédait une juridiction royale, tandis que Landerneau n’avait qu’une juridiction seigneuriale, nettement moins importante. Les gens comparaient la justice de Lesneven à l’éclat du soleil, et par opposition celle de Landerneau à la lueur pâlotte de la lune. On prit l’habitude de dire : « Quand on se rend de Landerneau à Lesneven, on a le soleil en face et la lune derrière soi. »

Légende ? Réalité ? Il y a certainement un peu de vrai dans tout cela ! Qui peut le dire avec certitude ?

(A plus...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens