Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 08:52

 


 

Lorsque Le duc Guillaume de Normandie récompensa un de ses plus fidèles serviteurs, Richard de Reviers, en lui donnant la ville de Vernon, le nouveau maître des lieux prit le nom de Richard Vernon. Il faut préciser qu’il était de la parentèle du duc puisqu’il était le fils de la nièce de Guillaume.

Lorsque ce dernier débarqua en Angleterre pour conquérir la couronne promise et qu’on lui refusait maintenant, Vernon était à ses côtés. La victoire acquise, l’Angleterre conquise, Vernon fut lui aussi conquis par le pays. Il décida d’y rester, d’autant plus que son oncle et roi Guillaume lui octroya généreusement de belles et vastes terres.

Richard Vernon fut à l’origine de la branche anglaise des Vernon alors que la branche française s’éteignit (sans doute parce que le meilleur était parti….).

Ses descendants essaimeront un peu partout, notamment aux Etats-Unis. Un amiral Vernon fut ami de Washington. Le domaine sur lequel il mourut et se fit enterrer, s’appelle depuis Mount-Vernon, et vous en avez peut-être entendu parler.

L’autre Vernon, Edward, celui qui nous intéresse, vivait une cinquantaine d’années auparavant et était aussi amiral. Il remporta certes bien des victoires mais fut radié de la liste des amiraux britanniques pour désobéissance et extrême sévérité envers ses subordonnés. Ses hommes qui le craignaient fort l’avaient surnommé Old Grog car il portait toujours un vêtement en gros de Naples, une toile de soie grossière que les Anglais appelaient grogram, de l’italien grossagrana.

Ce terrible amiral si sévère eut un jour une idée géniale. Les marins ont la réputation de boire….sec ! Ils réservaient leurs faveurs au rhum, de la Jamaïque bien sûr !….Mais après avoir ingurgité ce breuvage de feu, leurs gestes étaient moins précis, et le travail s’en ressentait. Néanmoins, il leur fallait du “ remontant ” car leur travail était pénible.

Old Grog imagina alors de donner à ses marins de l’eau chaude arrosée de rhum. La chaleur de l’eau ajoutée à l’alcool donnerait aux hommes l’excitation au travail sans l’ivresse…..Tout naturellement, les marins appelèrent cette boisson un grog…..Dire qu’elle leur plut autant que le rhum pur….je l’ignore. Mais on peut ajouter dans l’eau autant de rhum qu’on veut !…..

Bref, ce breuvage remporta un vif succès et se généralisa. Qui n’a goûté cette boisson un jour de grippe ?…On peut donc avancer que l’amiral Vernon est un bienfaiteur de l’humanité……

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens