Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 07:55

 


De nos jours, on a facilement tendance à juger les gens que l'on rencontre ou qui nous entourent.

L'autre jour, je rentrais chez moi. Comme je m'approchais de la porte, une dame surgit derrière moi et marmonna quelque chose entre ses dents. Je me retournai, elle s'approcha de moi et dit :

-Je suis chargée par l'institut Ipsos de faire un sondage. Vous connaissez ?

-Non, répondis-je.

Pourtant, je connaissais cet institut de nom... Mais je ne voulais pas lui donner de fausses espérances car je n'avais pas l'intention de répondre à son questionnaire. Est-ce bien utile ?... J'ajoutai donc :

-Je doute fort que j'entre dans la tranche d'âge que vous recherchez... Habituellement, je ne conviens pas à mes sondeurs potentiels... Alors...

-Mais si, mais si ! s'empressa-t-elle de répondre, vous convenez très bien !

-Vous ne connaissez pas mon âge...

-Mais je vois bien que vous devez avoir dans les 60 ans...

Une inconsciente... ou une flatteuse...Je décidai de rompre là. 

-Excusez-moi, mais je n'ai pas grand temps actuellement...

-Mais ce ne sera pas long... Quelques minutes seulement...

-Sans doute, mais je rentre des courses et je suis fatigué...

-Justement ! Vous allez vous asseoir et vous vous reposerez pendant que je poserai mes questions...

-Mais... fis-je ingénument... je ne vois pas de sièges ici...

Nous étions dehors, je le rappelle. Cette dame annonçait clairement son intention d'entrer chez moi, ce que je ne voulais pas.

-Ah ! fit l'impertinente, je vois que j'ai affaire à un dur-à-cuire !

J'étais catalogué ! Un dur-à-cuire !

-Vous ne m'avez même pas dit quel était le thème de votre sondage, répondis-je. Si vous l'aviez fait, et si le sujet m'avait intéressé, peut-être que...

Elle ne me laissa pas le temps de continuer et dit d'une façon peu élégante :

-Je n'ai pas de temps à perdre avec vous !

Puis elle tourna les talons et alla sonner chez mon plus proche voisin...

C'est ainsi que depuis ce jour-là, je suis un dur-à-cuire !

Mais à la réflexion, qui était le ou la dur-à-cuire dans cette affaire ?...

(à plus...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

francais 28/09/2011 09:23


Bonjour,
J'ai sourit en lisant cet article,ayant moi-même exercer cette activité,cette personne
manque de tact...Bref,j'espère que vous allez bien.Bises. Elisabeth


Agnès & Hugues 20/09/2011 07:49


Alors, c'est comme cela qu'on accueille les honnetes travailleurs?


Présentation

Recherche

Liens