Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 08:07

 

Texte paru dans l'almanach du Breton 2005. Vous pourrez peut-être découvrir le nom de ce bateau historique et aller le voir à Saint-Malo où il réside maintenant depuis sa restauration. En effet, depuis la publication de ce texte que j'avais écrit pour le faire connaître, il a été restauré et son inauguration a eu lieu "en grandes pompes".

C'est un pan de notre histoire que vous découvrirez et il a sans doute encore besoin de vous...

 


 

 

18 juin 1940 : les habitants de l’Île de Sein ont entendu l’appel du Général de Gaulle. On sait que cent trente-trois hommes de Sein sont partis pour l’Angleterre sur une population de mille deux cents personnes. Faut-il rappeler les bateaux qui ont rejoint la Grande-Bretagne ?…Le Monique Andrée de Brest qui transporte des militaires en provenance de Sein, le Velléda, ravitailleur des phares qui embarque 43 Sénans, Le Rouanez-ar-Mor, le Rouanez-ar-Peac’h, le Maris-Stella, le Corbeau des Mers, des bateaux de pêche.

Mais un navire les avait devancés, l’Ar-Zenith, le courrier de l’Île de Sein, qui avait quitté les quais d’Audierne le 19 juin avec des Audiernais, des habitants du Cap Sizun et des chasseurs alpins. Le chef de ces derniers, le lieutenant Dupont, avait armé le navire de mitrailleuses Hotskitch car les avions allemands commençaient à survoler le Raz de Sein. Après une escale à l’Île de Sein, l’Ar-Zenith appareille pour Ouessant. Là, certains prendront le Velléda pour se rendre en Angleterre.

Le “ corsaire de la France Libre ” sous la direction du patron Jean-Marie Menou assisté de trois hommes d’équipage quitte Ouessant pour l’Angleterre où il arrivera le lendemain 20 juin vers 18 h 30 en rade de Plymouth. Un officier de la Royal Navy lui indique qu’il est trop tard pour accoster, qu’il faut attendre le lendemain.

L’Ar-Zenith tourne donc en rond toute la nuit avant d’avoir l’autorisation d’entrer au port le 21 juin.

Ainsi, l’Ar-Zenith a permis à 25 civils (21 d’Audierne plus l’équipage) et à environ 70 militaires (20 à Audierne et environ 50 à Ouessant) de rejoindre l’Angleterre afin de continuer la lutte comme le demandait le Général de Gaulle. Ils seront parmi les premiers engagés de la France Libre.

Après bien des péripéties, l’Ar-Zenith se trouve actuellement Cale des Torpilleurs à Saint-Malo (face à la tour Solidor). Mais il est en piteux état. Une association, l’APPEL, s’est donné pour mission de le restaurer afin que les jeunes générations n’oublient pas. Il est prévu également d’en construire une réplique qui naviguerait et donnerait le départ de la régate de la Liberté qui partirait de Camaret, ferait escale à Audierne, à sein, à Ouessant, et rejoindrait Plymouth. Le retour à Saint-Malo est prévu le 14 juillet. Voilà l’objectif pour les années à venir.

Mais vous aurez compris que malgré toutes reconnaissances et les aides officielles, nous sommes tous concernés par ce témoin de notre Histoire. Un témoin qui aujourd’hui a besoin de nous tous.

 

(Pour plus de renseignements, “ Association Pour Perpétuer l’Esprit de Liberté ”, le Clinfoc 1 Esplanade du Cdt Menguy, 35400 Saint-Malo.

Site internet : http://www.ar-zenith.org

 

( A plus...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

gimond 28/02/2011 20:43


je recherche le cd (navire de la liberte 19 juin 1940 ,ARZENITH
12 CHANSONS DE MARINS DE JEAN6 FRAN9OIS ESMELIN
TOUT CD 0703
ST MALO


Présentation

Recherche

Liens