Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 13:51

 

J'espère que vous avez apprécié la bonne histoire du Colonel Rémy ... En voici une autre. Je l'ai racontée pour l'Almanach du Breton 2010 (dont la parution a eu lieu en novembre 2009... comme celle de l'almanach du Breton 2011 aura lieu en novembre 2010... ce qui explique qu'aujourd'hui, bien que nous ne soyons qu'en 2010, je travaille sur les almanachs 2012... Mais place à la bonnne histoire de Rémy...)

 

 

L'annonce avait frappé Horace Goodfellow : « A vendre caniche sachant jouer du piano »... C'était un vieux clown qui sous le nom de « Clootie » avait fait les beaux jours de l'Universal Circus. Mais son numéro avait vieilli... comme lui... Les applaudissements étaient polis, sans plus. Il lui fallait absolument trouver autre chose sous peine de perdre toute sa notoriété. C'est dire si l'annonce l'enthousiasma. Un chien qui jouait du piano... Voilà qui lui ferait retrouver son public ! Encore fallait-il que ce fût vrai ! Pour cela, il n'y avait qu'un moyen : se rendre à l'adresse indiquée !

Dès son déjeuner terminé, il appela un taxi et se fit conduire en banlieue chez Miss Braithwater qui habitait un agréable cottage entouré de fleurs. Son coup de sonnette provoqua de l'autre côté de la porte des aboiements frénétiques. L'artiste... se dit-il en lui-même... tandis qu'une charmante vieille dame lui ouvrit. Derrière elle un petit caniche au poil gris et à l'air très éveillé le considéra avec attention et frétilla de la queue, ce qui, pensa notre homme, était de bon augure.

Il montra le journal sur lequel il avait lu l'annonce.

-« Vous l'avez déjà lue ? fit Miss Braithwater avec surprise... Entrez donc Monsieur.

Il remarqua tout de suite le piano droit dans un coin de la pièce, ainsi qu'un superbe chat angora qui somnolait sur les coussins du canapé, ouvrit un œil en le voyant et s'étira longuement.

-C'est lui ? fit Horace en désignant le caniche.

Devant l'approbation de la demoiselle, il continua :

-... Et que sait-il jouer ?

-Je vous demande pardon, Monsieur, mais je ne vois pas le sens de votre question.

-Je veux dire : quel est son répertoire ?

-Mais monsieur... (et Miss Braithwater s'étouffa presque...)... Tommy est pianiste ! Il joue tout ce qu'on lui demande !

-Vous insinuez qu'il sait lire une partition ?

-Evidemment ! Cependant, j'avoue qu'il préfère Strauss...

-Richard ?

-Mais non, voyons ! Johann Strauss fils, et particulièrement son Beau Danube bleu !

-Et... puis-je l'entendre ?

-Bien sûr ! Tommy ! Le Danube...

Le chien s'installa sur le tabouret, se frotta les pattes de devant comme font les pianistes avant de jouer (les humains... bien sûr !) et les premières notes de la célèbre valse s'égrenèrent avec enchantement.

-Cela suffit ! fit Horace. J'achète Tommy !

-Vous ne voulez pas en entendre davantage ? Il est également très bon dans les valses de Chopin ...

-Je verrai tout cela chez moi... Quel est son prix ?

-Je crains que cela vous paraisse cher... Mais convenez qu'il m'a fallu beaucoup de temps pour...

-Je n'en doute pas, coupa Horace... Vos conditions seront les miennes...

-Trois cent guinées...

-Si j'acceptais ce prix pour une telle affaire, je serais un voleur. Je vous en offre le triple !

-Vous êtes trop bon...

Au moment de la séparation, la vieille dame écrasa une larme.

-N'ayez crainte, Miss. Tommy sera le clou de mon prochain spectacle !

Devant sa surpise, il lui avoua être le célèbre clown Clootie. Cela parut rassurer Miss Braithwater qui laissa tomber soudain :

-Je crains seulement que Tommy ne s'ennuie de Pussy !... Oui, le chat angora que vous voyez là... Il est très intelligent et a certainement compris que Tommy s'en va... Ils étaient très attachés l'un à l'autre... et Pussy aimait bien se faire accompagner par Tommy...

-Accompagner ?

-Oui... surtout dans le grand air de Violetta, dans La Traviata... C'est le préféré de Pussy...

Clootie était abasourdi.

-Vous voulez me dire que Pussy chante ?

-Exactement Monsieur...

- Et... pourrai-je l'entendre ?

-Si vous voulez... Mais il doit être accompagné par Tommy...

Le chat avait compris et avec une agilité que sa corpulence n'aurait pas laissé soupçonner, il s'installa sur le piano tandis que Tommy prenait place sur le tabouret. Les notes s'envolèrent... et Pussy chanta...

-Merveilleux ! Inimaginable ! fit Horace. J'achète Pussy aussi !

-Mais Monsieur, Pussy n'est pas à vendre !

-Certes... Mais vous venez de me dire que le caniche souffrira de ne plus l'avoir près de lui...

-Vous saurez le consoler...

-Miss Braithwater, je vous en supplie, vendez-moi Pussy ! Déjà avec Tommy, c'était le succès assuré. Avec le duo Tommy-Poussy, ce sera un triomphe ! Ne refusez pas à un vieux clown proche de la retraite ce dernier plaisir...

-Je regrette, Monsieur, je ne peux pas...

-Est-ce une question d'argent ? J'ai encore trois mille livres à la banque. Je vous les donne...

-Je regrette...

-Mais enfin... pourquoi ?

-Eh bien... vous avez été bon avec moi tout à l'heure en m'offrant le triple de ce que je vous demandais pour Tommy...

-Mais c'était de bon cœur !

-Justement... Je ne veux pas vous tromper...

-Comment cela, me tromper?

-Eh bien, voilà : Pussy ne chante pas ! Il ne sait pas chanter !

-Mais... je l'ai pourtant entendu !

-Vous avez été abusé, Monsieur... Pussy fait seulement semblant de chanter... En réalité, c'est Tommy qui est ventriloque ! »

 

(to be followed... )

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens