Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 23:21

Il pouvait etre 6 heures pm en ce samedi 17 ; tout reposait en paix dans la maison tranquille...

Soudain, des cris percants trouerent le silence tandis que toute la maison fut en emoi : les enfants, et meme les grands ! Mais qu'est-ce qui pouvait bien motiver cette agitation ?

Je me presentai afin de m'enquerir de la raison de cette perturbation : un kookaburra etait entre par la porte ouverte et voletait dans la maison, cherchant vainement la sortie.

Trompe par les grandes vitres, comme tous les oiseaux, il se jetait dessus, au risque de les briser. Apeures, les enfants s'etaient refugies dans un endroit protege. Comme le disait Clovis, le kookaburra pouvait se jeter sur vous et vous administrer un coup de son bec puissant. Au cou justement....

La situation etait dramatique... Toute la maisonnee etait en danger... Il fallait agir vite...

Je demandai a Agnes une serviette ou quelque chose d'approchant. Elle me donna une taie d'oreiller agrementee de petits volants.

Le volatile s'etait pose pres de la grande vitre de la salle.

N'ecoutant que mon courage... je m'approchai, tenant la taie comme le toreador tient sa muleta... et l'agitai sous le nez... je veux dire... le bec... de l'oiseau, qui me regardait de ses yeux stupides, la tete legerement penchee, comme pour me narguer.

Il fallait faire vite pour ne pas qu'il s'envole.

Je jetai la taie sur lui. Surpris, il se laissa faire, ne bougeant pas sous mon etreinte legere, car il ne fallait pas lui faire de mal. Chacun sait que les animaux se tiennent tranquilles des qu'ils ne voient plus...

Je le portai delicatement dehors et le liberai. Il s'envola en battant lourdement des ailes.

Meme pas un merci...

Il alla se poser sur la balustrade ou je pus le photographier, car vous pensez bien qu'avant j'avais autre chose a faire que de le fixer sur la pellicule...

Le voici et vous admirerez le bec puissant... et ses griffes acerees...

 

DSC06862.JPG

 

 Il faisait jour mais au flash, on peut croire que c'est la nuit.

Vous remarquerez un eclair de malice dans son oeil gauche...

 

L'oiseau parti, la maisonnee retrouva son calme.

Que d'emotions ! ! !

 

Allez, a plus...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gerard Nedellec
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens